Le BLOG by Clément
clément voyance blog

Profiter de la vie dans sa version lente - Slow life

Peut importe votre âge, vous pouvez ressentir cette pression à remplir votre vie d'activités et de maximiser votre temps en faisant tout ce que vous pouvez.
À l'école, nous sommes encouragés à rejoindre le plus de clubs possibles (sportifs par exemple), pour profiter au maximum de notre expérience éducative. Au travail, on s'attend à ce que nous soyons extrêmement productifs et prenions de plus en plus de responsabilités. Même à la maison, il y a une liste de choses à faire sans fin qui doivent être maintenues, corrigées ou mises à niveau.

Et nous continuons à vivre comme s'il n'y avait rien de mal avec ce système. Comme si la progression naturelle de l'humanité devait devenir la forme de vie la plus efficace sur terre. S'il n'y a rien de mal à ce système, alors pourquoi tant de gens sont-ils mécontents ou malheureux? Pourquoi tant de personnes prennent-elles des médicaments pour contrôler l'anxiété, le stress et la dépression? N'est-ce pas là un signe plus révélateur de notre "progression" en tant qu'espèce?

Toute cette agitation a surchargé nos esprits. Et nous nous promenons avec ce sentiment persistant qu'il y a quelque chose que nous avons oublié de faire. Ou nous nous sentons coupables quand nous prenons vraiment le temps de ne rien faire, d'être paresseux, ou avec des amis ou de contempler en écoutant un oiseau chanter dans le jardin. Il n'y a tout simplement pas de repos - aucun sentiment d'achèvement. Et cela nous ronge de l'intérieur. Rend impossible de trouver une raison de sourire, ou d'être joyeux, ou tout simplement d'Être.
Nous brûlons de frustration si un site Web ne se charge pas instantanément. Nous pensons que faire une sieste est un signe de paresse. Nous vérifions nos e-mails, facebook, twitter 15 fois par jour. Nous mangeons de la farine d'avoine instantanée pour le petit déjeuner, des repas surgelés pour le déjeuner et commandons des plats à emporter pour le dîner. Nous perdons le sommeil à cause d'une prochaine échéance. Nous nous suicidons même parce que la pression pour performer est trop lourde à gérer.
Nous craignons que quelque chose de mal se produise si les choses ne se font pas. Pour calmer cette peur, nous travaillons plus dur, et plus longtemps, et plus dur et plus longtemps seulement pour réaliser qu'il y a plus à faire. Ça ne finit jamais.

undefined

Mais la vie ne doit pas être si contraignante, c'est de la folie! Et cette folie se termine lorsque les gens adoptent une alternative: ralentir et adopter le slow life

Si vous êtes fatigué de la routine, permettez-moi de vous suggérer de prendre du recul et de faire une évaluation honnête de ce qui doit être fait. Abandonner la contrainte de tout faire peut être un effet libérateur impressionnant. Choisissez simplement ce qui est le plus important et faites-le. Encore plus simple, choisissez de faire les choses qui vous passionnent et laissez tomber le reste. Si la vie dans la voie lente vous plaît, voici quelques étapes faciles pour échapper à la course et profiter d'une vie plus simple et plus heureuse.

Pratiquer le slow life
Choisissez 3 choses à accomplir chaque jour. Je sais, vous pourriez probablement dresser une liste de 100 choses, mais non. Garder la liste de cette taille vous obligera à décider ce qui est vraiment important. Une fois la liste terminée, le reste de la journée vous appartient. Avec cette approche, vous accomplirez 21 tâches importantes par semaine. Si vous avez plus que cela, réévaluez sérieusement vos engagements.

Apprenez à dire "non". Arrêtez de prendre plus de responsabilités. C'est ce qui vous a poussé à lire cet article en premier lieu. Bien sûr, le bénévolat est une noble façon de passer votre temps, mais vous mettre la pression même dans des loisirs peut vous priver de joie. Et le monde a plus que tout besoin de joie.

Soyez improductif. Même si vous ne pouvez gérer que 20 minutes par jour au début. Ne lisez rien pour faire avancer votre carrière ou impressionner vos amis. Faites quelque chose d'inutile comme sauter des rochers à travers un étang. Ou faire des tartes à la boue avec vos enfants. Ou grimper dans un arbre. Creusez dans votre banque de mémoire, car la plupart de ces choses sont probablement ce que vous avez fait quand vous étiez enfant.

Ne vérifiez vos e-mails que deux fois par jour. Cela inclut Twitter, Facebook, les actions, les résultats sportifs, les statistiques du blog - tout. La vérification de ces sites peut devenir une habitude addictive qui vole du temps que vous pourriez passer à faire des choses qui vous rendent réellement heureux.

Privilégiez la qualité à la quantité. Au lieu de rejoindre chaque organisation, de vous abonner à chaque blog ou de saisir toutes les opportunités que vous obtenez - essayez de faire moins de choses, mais choisissez celles qui ajoutent vraiment de la valeur à votre vie. Choisissez 3 ou 4 blogs et suivez-les de près. Choisissez une organisation qui fait la différence et soutenez-la. Adopter la qualité plutôt que la quantité rendra votre vie moins stressante et vos expériences plus satisfaisantes.

Trouvez un passe-temps. Essayez quelque chose de nouveau, vous n’avez pas à être bon dans ce domaine. Tant qu'il vous excite et exploite votre créativité. Essayez: yoga, escalade, course à pied, travail du bois, surf, lecture, blogging, jardinage, échecs, peinture, musique.

Passez du temps avec des gens que vous aimez. Ça y est, le seul conseil que je vous donnerais si je ne pouvais que vous en donner un. Les relations constituent l'épine dorsale d'une vie déterminée. Partager des secrets, des peurs et des espoirs avec un autre humain est le moyen le plus sûr de ralentir et de profiter de la vie. Sans contact étroit avec d'autres personnes, nous devenons des êtres froids et solitaires. Prenez du temps chaque jour pour échanger avec vos proches, et vous ne vous retrouverez plus vraiment seul.

Le non-attachement est fondamental pour une vie épanouie

Vous pourriez être surpris d'apprendre que le non-attachement est une qualité importante pour des relations saines et une vie équilibrée. Le non-attachement n'est-il pas quelque chose de très similaire à l'indifférence? En fait, pas du tout.

Le non-attachement est un état d'esprit très bénéfique dans tous les domaines de la vie et dans nos relations avec les gens, avec les possessions et même avec notre propre corps physique.

Définition et le principe du non-attachement
Le non-attachement n'est pas l'indifférence. Il est important de clarifier ce malentendu commun. L'indifférence signifie un manque d'intérêt et de sympathie envers une personne ou un objet. Le non-attachement, quant à lui, renvoie à l'état d'esprit d'être objectif et de ne pas s'accrocher, et il découle d'une profonde réflexion sur les conditions de l'existence humaine.

undefined

Imaginez que vous fassiez un voyage organisé avec un groupe de personnes que vous ne connaissez pas. Les participants viennent du monde entier et vous ne les reverrez plus après la fin des vacances. Dans le groupe, il y a quelqu'un que vous trouvez vraiment attrayant et intéressant. Vous savez que vous ne partagerez que peu de temps avec lui, mais vous avez l'intention de profiter au maximum des quelques jours que vous pourrez passer ensemble. Vous voulez vivre ces moments avec intensité et passion, sachant qu'ils ne dureront pas éternellement et que vous devrez vous séparer. Vous acceptez la situation et vous ouvrez toujours pleinement à l'expérience.
Il n'y a pas d'indifférence ici, non? Pourtant, les circonstances de cette rencontre vous forcent à ne pas être attaché à l'autre personne et à l'expérience que vous avez partagée (à moins que vous ne vouliez beaucoup souffrir).

Comment le non-attachement renforce les relations amoureuses
Vous pourriez penser que nos relations intimes ne se développent pas dans les mêmes conditions que l'exemple ci-dessus. Mais est-ce vraiment le cas? Après tout, nous, êtres humains, partageons toujours un laps de temps ensemble, tout comme les personnes en voyage organisé. La principale différence est que, dans la vraie vie, vous n'avez aucune idée de la fin de votre temps partagé avec quelqu'un.
Les circonstances de la vie, la fragilité de la condition humaine, l'instabilité des émotions - tous ces facteurs rendent les relations beaucoup moins prévisibles que nous le croyons habituellement. Si vous méditez profondément sur l'impermanence de la vie, le non-attachement sera la conséquence inévitable.
Mais tout comme dans l'exemple ci-dessus, le non-attachement dans la vie réelle ne signifie pas l'indifférence: au contraire, il vous permettra de vivre chaque relation avec amour et intensité, sachant qu'elle pourrait se terminer à tout moment.

Le non-attachement est un état d'esprit qui vous aidera à la fois dans les moments de joie et de chagrin. La vie est un mélange de plaisir et de douleur, de confort et d'épreuves. Nous nous accrochons au plaisir, en espérant qu'il ne partira jamais, et nous sommes submergés par la douleur, craignant qu'elle ne finisse jamais.

En pratiquant le non-attachement, nous devenons capables de supporter des moments difficiles avec un certain sens de l'humour, sachant que - comme le dit un sage - cela aussi passera. De la même manière, nous pouvons profiter des beaux moments de la vie sans être entachés par la peur de leur fin, comme nous le faisont souvent.
Tout cela ne signifie pas que vous devez vivre dans une insécurité constante, craignant que tout ce dont vous dépendez puisse s'effondrer à un moment donné. Bien au contraire, ne pas être attaché au succès et à l'échec, ni au plaisir et à la douleur, vous ramène en connexion avec la seule chose qui est invariablement présente, stable et sûre: votre centre de conscience pure et d'amour pur.

Comment le non-attachement vous amène vers l'amour inconditionnel
Lorsque vous commencez à pratiquer le non-attachement dans vos relations intimes, vous aurez trouvé l'une des voies qui mène à l'amour inconditionnel. Seule une personne non attachée peut aimer inconditionnellement, c'est-à-dire sans rien attendre en retour. Être attaché à quelqu'un signifie que vous l'aimez principalement en raison de sa proximité ou de sa commodité, ce qui vous fait vous sentir bien. Mais que se passera-t-il lorsque votre proche fait quelque chose qui vous dérange ou décide simplement de partir? Trop souvent, l'amour attaché se transforme alors en amertume, en colère et en ressentiment.
Lorsque vous aimez avec le non-attachement, vous ne vous souciez pas des résultats de votre amour, qui émane de vous, tout comme le parfum qu'émet une fleur. Vous pouvez aimer un véritable débordement d'énergie du cœur, sans aucune condition ni limitation. Si l'amour attaché s'exprime par les mots "je t'aime, parce que...", l'amour détaché dit simplement "je t'aime", sans aucune condition. En allant un peu plus loin, comme l'a dit un grand mystique: "L'amour n'est pas une relation, c'est un état d'être".

Pour conclure
C'est l'un des changements les plus libérateurs qu'une personne puisse vivre. Peut-être, vous avez toujours cru qu'une autre personne est responsable de vous amener dans le merveilleux état d'être que vous appelez "amour". Mais cette conception erronée est la raison pour laquelle vous vous accrochez aux autres, vous avez peur de leur départ et vous mettez sur eux le fardeau de vous rendre heureux. Une fois que vous comprenez que l'amour jaillit de vous et que personne d'autre n'en est responsable, vous pouvez continuer à aimer les autres, mais la peur et l'attachement disparaissent. Vous réalisez qu'aucun événement de la vie, pas même la mort de votre bien-aimé, ne peut vous éloigner de cet état d'être.
Apprendre à pratiquer le non-attachement est l'un des outils les plus importants pour développer l'amour inconditionnel, une attitude non collante envers les choses et les gens, et la capacité de profiter du moment présent avec intensité.
Accepter l'impermanence de la vie signifie remodeler toutes nos hypothèses sur l'existence - mais grâce à ce processus, la possibilité se présente pour nous d'aimer sans réserve, sans conditions et sans peur.

Comment vraiment se libérer du passé

Pourquoi gardons-nous le passé? Pourquoi nous accrochons-nous à des choses qui ne sont plus pertinentes dans nos vies? Pourquoi est-il si difficile d'abandonner des expériences qui nous ont fait souffrir?

Beaucoup d'entre nous sont coincés dans le passé en raison de notre besoin de certitude. La certitude est l'un des six besoins humains fondamentaux et concerne fondamentalement la survie. Nous devons tous être certains que nous pouvons éviter la douleur et, idéalement, trouver un certain réconfort dans notre vie. Apprendre à abandonner le passé signifie également entrer dans un avenir inconnu. Cela signifie avoir le courage d'abandonner ce qui est familier - même s'il est négatif - et être suffisamment vulnérable pour embrasser et apprendre de ce qui nous attend.
L’autre raison pour laquelle il est si difficile d’abandonner le passé est liée à la façon dont nous lions l’émotion à l’information. Prenons, par exemple, une femme, avec un noyau féminin, si son partenaire fait quelque chose qui lui cause de la douleur émotionnelle, elle peut avoir tendance à en parler encore et encore tout au long de la relation. Son partenaire a l'impression qu'il est impossible de gagner car peu importe ses efforts pour modifier la situation, sa partenaire continue de le punir pour ses transgressions dans le passé. Mais il y a une raison très réelle pour laquelle elle ne peut pas comprendre comment se passer du passé.

Le fondement de la mémoire passée
Pensez au jour tragique du 11 septembre, collectivement il nous a tous touchés c'est donc plus simple à comprendre. Il y a de fortes chances que vous puissiez probablement imaginer avec qui vous étiez et ce que vous faisiez lorsque vous avez entendu parler de l'attaque terroriste. Mais si vous deviez penser au 11 août 2001, votre mémoire est probablement très floue en ce qui concerne ces détails. Peu de gens se souviennent de ce qui se passait un mois avant les attaques. C'est parce que nous ne conservons pas d'informations qui ne sont pas liées à des sentiments - c'est-à-dire un sentiment associé. Mais l'information avec émotion créé une impression indélébile. Une personne avec un noyau féminin attachera de l'émotion à tout ce qui les affecte de manière significative, surtout si cela leur cause de la douleur ou de la souffrance et rend plus difficile pour eux d'apprendre à abandonner le passé.

Comparez cela à quelqu'un avec un noyau masculin. Pourquoi une personne à l'énergie masculine n'attache-t-elle pas d'émotion à tout? Ce n'est pas qu'une personne à noyau masculin ne se soucie pas ou ne ressent pas les choses profondément. C'est parce que l'énergie masculine consiste à percer et à lâcher prise tandis que l'énergie féminine consiste à se remplir et à se rassembler. Lorsqu'il y a encore des émotions liées à une mémoire, apprendre à se défaire du passé devient de plus en plus difficile pour ceux qui y sont biologiquement prédisposés.
Mais combien cela nous coûte-t-il? Comment le fait de ne pas abandonner le passé a-t-il un impact sur nos relations, notre vie et notre bonheur? Et comment apprenons-nous à desserrer notre emprise pour pouvoir avancer de manière plus saine et plus heureuse?

undefined

Pourquoi passer à autre chose?
La première étape pour abandonner le passé consiste à reconnaître ce qui vous retient et à déterminer la raison pour laquelle vous souhaitez continuer. À quoi vous accrochez-vous exactement - une relation qui a échoué? Un petit ami ou un membre de la famille que vous ne pouvez pas surmonter? Avez-vous besoin de pardonner à quelqu'un - en personne ou simplement dans votre propre cœur - afin que vous puissiez laisser aller la colère et entrer dans un état plus paisible?
Une fois que vous avez identifié ce qui vous retient, demandez-vous: quelles sont les raisons pour lesquelles je dois absolument aller au-delà de cela? Comment votre vie changera-t-elle lorsque vous apprendrez à vous passer du passé? Comment cela va-t-il changer la trajectoire de vos relations et vous aider à rester connecté avec votre partenaire? Et comment vous sentirez-vous dans ce nouveau chapitre de votre vie?
Il s'agit de l'une des parties les plus importantes du processus, car elle vous aidera à rester engagé pour apprendre à abandonner le passé. Acquérir un sens clair de l'objectif est essentiel pour établir un but ciblé. Votre objectif vous servira de motivation émotionnelle lorsque vous aurez envie d'abandonner. Vous allez inévitablement avoir des revers et des défis, mais si vous avez une raison suffisamment forte et un objectif qui vous anime, vous resterez concentré et dévoué.

Identifiez vos habitudes émotionnelles
La prochaine étape pour abandonner le passé consiste à identifier vos habitudes émotionnelles. C'est l'une des parties les plus difficiles de l'apprentissage du lâcher prise, car il faut une introspection profonde. Comment vivez-vous votre vie? Quelles sont vos croyances qui vous limitent? Que vivez-vous émotionnellement?
Lorsque vous vous habituez à certaines émotions, même négatives, vous ne remarquez pas vraiment comment elles vous affectent au quotidien. Vous ne réalisez pas que vous êtes coincé dans une boucle émotionnelle négative - vous croyez simplement que vous réagissez comme n'importe qui à une situation donnée. Mais nos habitudes émotionnelles uniques peuvent avoir une profonde influence sur la façon dont nous regardons la vie, la façon dont nous agissons et la façon dont nous apprenons à lâcher le passé. Alors pourquoi se contenter d'une vie où nous responsabilisons les émotions négatives et nous évitons le occasions d'accéder à un autre état émotionnel?

Trouver le positif
En identifiant vos habitudes émotionnelles, vous pouvez commencer à vous orienter activement vers une expérience plus positive. Vos émotions sont comme un muscle: vous pouvez vous entraîner à vous sentir frustré, triste, stressé ou même déprimé après une situation difficile. Ou vous pouvez vous entraîner à vous sentir passionné, joyeux et fort, même lorsque quelque chose de mal se produit dans votre vie. Vous pouvez apprendre à abandonner le passé d'une manière qui vous fait vous sentir plus léger et plus libre au lieu d'avoir peur. Lorsque vous vous surprenez à reprendre une habitude émotionnelle négative, essayez de couper la pensée et de changer cela immédiatement. Plus vous vous conditionnez, plus ces émotions deviennent naturelles et plus vous pouvez facilement vous adapter à n'importe quelle situation.

Conditionner votre esprit
Les percées ultimes dans la vie se produisent en apprenant des stratégies, en développant une histoire stimulante et en vous assurant que vous êtes dans le bon état pour aller de l'avant. Pour ce faire, vous devez conditionner votre esprit chaque jour sur la façon de laisser aller le passé. Si vous ne faites pas d'effort conscient pour décider de ce que vous autorisez dans votre esprit, alors vous permettez aux mauvaises herbes de pousser et de se propager.
Si vous ne prenez pas le temps d'examiner et de changer vos habitudes, la vie, vous allez la subir. Peu importe à quel point vous êtes intelligent, à quel point vous êtes averti, à quel point vous êtes inspiré - si vous ne montez pas la garde à la porte de votre esprit, alors vous donnez une approbation tacite de l'impuissance, du désenchantement et de la désillusion. Au lieu de vous concentrer sur la façon de vous débarrasser du passé, vous vous retrouverez distrait par des pensées qui vous maintiennent ancré dans des schémas négatifs.
Pour conditionner votre esprit, nourrissez-vous d'histoires stimulantes. Entourez-vous de personnes qui vous rendent meilleur et mettez-vous dans un état de satisfaction des expériences quelles qu'elles soient, on en apprend toujours quelque chose, concentrez-vous là dessus. Travaillez à cultiver un jardin prospère au lieu d'une parcelle sèche de mauvaises herbes. Ce sont les petits rituels que vous faites tous les jours qui donnent un élan et, finalement, conduisent à des changements massifs.

Pour conclure
Alors que vous vous efforcez de comprendre comment abandonner le passé, trouvez quelque chose que vous voulez servir qui est plus grand que vous. Vivez pour votre famille, pour votre communauté, pour l'humanité. Le motif compte, alors trouvez des motifs qui vous dépassent. Peu importe à quel point vous êtes cassé ou à quel point vous vous sentez brisé, vous avez quelque chose à offrir aux autres - même si c'est quelque chose d'aussi simple qu'un sourire ou une oreille attentive. Lorsque vous réaliserez enfin que le secret de la vie est de donner, votre vie s'améliorera considérablement et vous pourrez voir comment se passer du passé.
Votre vie compte - et si vous vous alignez avec la vérité que vous êtes ici non seulement pour "obtenir" mais aussi pour donner, alors les autres ressentiront votre authenticité et s'ouvriront à vous. Donner en retour vous rappelle ce pour quoi vous êtes fait. Se concentrer sur les besoins des autres vous permet de faire plus que ce que vous pensiez possible. Vous en ressentez immédiatement les bienfaits et vous vous enracinerez dans l'instant. Vous devenez plus productif et vous trouvez des solutions créatives aux problèmes. Vous trouvez de la force lorsque vous êtes épuisé et vous apprendrez à abandonner le passé et à avancer dans le futur d'une manière plus aimante, consciente et compatissante.

Comment créer votre avenir idéal

L'un des plus grands tournants d'une vie peut survenir si on se demande: "À quoi veux-je que ma vie ressemble dans 5 ans?" - "Vous êtes ce que vous faites" - Ryan Holiday. Alors demandez-vous chaque fois que vous faites quelque chose - cela reflète-t-il la personne que je veux être?

Prenez un morceau de papier avec l'intitulé: "Ma vie dans 5 ans". Sur ce morceau de papier, écrivez ce que vous désirez:
Comment je veux me sentir dans 5 ans? Incroyablement fier et épanoui par mon travail... Être heureux en couple, avoir des enfants...
Comment veux-je passer la majorité de mon temps dans 5 ans? Lire, écrire, travailler ou voyager...
Quand vous regardez votre vie, vous pouvez vous demander "si je répétais mes actions quotidiennes pendant les 5 prochaines années, est-ce que je me retrouverais à vivre cette vie?"
La vérité c'est que bien souvent vous ne pourrez pas dire ce que vous ferez exactement pour y arriver. Vos activités quotidiennes ne vous conduisent pas forcément où vous voulez aller - elles sont incompatibles avec l'avenir que vous prévoyez de créer.

undefined

À cette prise de conscience, il faut alors changer les choses. Vous pouvez alors commencer à agir en fonction de ce que vous voulez être, plutôt que de répéter machinalement ce vous êtes actuellement. Parce que c’est ce que vous faites dans le présent qui détermine ce que vous vivez et qui vous allez devenir dans le futur. Ou comme Eckhart Tolle l'a dit - "Le pouvoir de créer un avenir meilleur est contenu dans le moment présent - vous créez un bon avenir en créant un bon présent." Voilà comment créer le futur que vous désirez.

Si vous changez votre routine quotidienne, vous changerez votre vie
"Tu ne changeras jamais ta vie tant que tu ne changeras pas ce que tu fais tous les jours. Le secret de votre succès se trouve dans votre routine quotidienne." - John C. Maxwell
Nous avons tous 24 heures par jour. Rien ne se différencie chez chaque individu. Ce qui change, c’est la façon dont les gens choisissent de passer ces 24 heures à se construire une vie. Il peut être investi dans l'avenir ou réduit dans le présent. Ce peut être du temps passé avec un but et une conviction ou il peut être utilisé sans précaution et sans but. Ainsi, la meilleure question à poser lors de la création de votre avenir idéal est: "À quoi ressemble ma journée idéale?"

Vous ne pouvez probablement pas vivre votre vie idéale si vous ne pouvez pas réussir un seul jour. Mais si vous arrivez à bien préparer vos journées, vous pouvez bien préparer vos semaines, vos mois, vos années et finalement votre vie. Alors, à quoi ressemble votre journée idéale? Que devriez-vous faire aujourd'hui, demain et ainsi de suite pour vivre exactement comme vous voulez vivre? Edwards Deming a déclaré - "Si vous ne pouvez pas décrire ce que vous faites en tant que processus, vous ne savez pas ce que vous faites."
Savez-vous ce que vous faites? Quel est le processus pour aller de là où vous vous trouvez au futur que vous voulez vivre?

Faites moins, pas plus
"Le moyen le plus rapide d’avancer dans la vie ne fait pas en en faisant toujours plus. Cela commence par arrêter les comportements qui vous retiennent." - Benjamin P.Hardy À l'heure actuelle, beaucoup de gens sont sur un tapis roulant sans fin; ils fournissent de plus en plus de travail mais restent au même endroit. Sans l'élimination des comportements négatifs avant l'ajout des comportements positifs, ils font un pas en avant suivi d'un pas en arrière et cela ne mène nulle part.
Par conséquent, le moyen le plus rapide d’avancer dans la vie ne consiste pas à faire plus, mais à faire moins. Si vous voulez vivre en permanence votre journée idéale, vous devez d'abord abandonner les comportements qui vous alourdissent avant d'essayer de courir plus vite. À mesure que vos journées refléteront davantage vos valeurs et vos objectifs, votre confiance augmentera. Vous aurez plus de preuves que vous êtes sur le chemin de vos rêves et, par conséquent, vous serez plus ouvert à la prise de risques.

Votre mental va vous piquer. Vous jonglerez sur le fil des émotions avec des pensées telles que "ça pourrait ne pas marcher" mais aussi "mon succès est inévitable". Votre travail et votre vie deviendront de plus en plus fluides, en améliorant au quotidien chaque journée de votre vie. Vous ferez un nombre incalculable de progrès parce que vous avez finalement abandonné ce qui vous retenait.
Ne passez pas plus de temps que nécessaire dans des douleurs inutiles.
Comme Benjamin P. Hardy l’a écrit dans son livre, la simple pensée positive ne fonctionne pas, "Ne passez pas votre vie - ni même une nuit - dans une souffrance inutile. Faites le travail à l'avance pour alléger les chaînes autour de vos chevilles. Supprimez l’attraction gravitationnelle en vous maintenant dans une atmosphère dans laquelle vous ne pouvez pas vous épanouir."

Pour conclure
Vous créez votre vie idéale en vivant chaque jour de manière puissante et évolutive. Vous commencez par définir le futur que vous souhaitez créer, puis vous le ramenez au présent. Quelles activités auriez-vous à faire aujourd'hui, demain, etc. afin de vivre exactement comme vous voulez vivre?
Lorsque vous commencez à forger votre journée idéale, commencez par éliminer les comportements conflictuels avant de faire autre chose. Vous ne pouvez pas avoir confiance si ce que vous dites et ce que vous faites est toujours incohérent ou juste répétitif.
Enfin, vous enchaînez assez de jours idéaux et vous construisez votre vie idéale.

Accueil ← Billets plus anciens