Le BLOG by Clément
clément voyance blog

Quand la pensée positive devient une illusion

La culture de la positivité est développée partout aujourd'hui, c'est une mode, dans les livres, des dictons, des petits papiers autocollants à accrocher sur le frigo, les miroirs pour être sûr de bien les lire, ils encouragent soit-disant la pensée positive illimitée et l'action désintéressée comme la clé d'une vie heureuse. Ça sonne bien, non?
Eh bien, prétendre que le négatif n’existe pas, c’est vivre dans l’illusion. Mais en outre, se concentrer sur le positif ne vous rend pas heureux. Croyez-moi, plein de personnes ont essayé.

Le culte de la pensée positive promet que grâce aux pensées positives, vous pouvez attirer tout ce que vous voulez et éviter les problèmes qui pourraient survenir. Voulez-vous être riche? Visualisez simplement l'argent. Besoin de guérir du cancer du sein? Imaginez-vous en bonne santé.
Et dans le monde des affaires, la pensée positive est presque obligatoire. La pensée critique, le doute, la remise en question légitime des objectifs ou des méthodes d’un projet passent de plus en plus au second plan pour maintenir une attitude positive de gaieté obéissante.

undefined

La véritable problématique de l'illusion positive
Certaines personnes atteintes de dépression chronique et d’anxiété - ce qui est une maladie, et non un choix - ou d'autres qui traversent des épreuves de vie, ont désespérément demandé les conseils de la culture de la positivité pour se sentir heureux. Elles ont utilisé des affirmations quotidiennes. Dépensé des tonnes d'argent en livres type Eckhart Tolle (par exemple) et autres petits livres tout mignons, participer à des groupes de méditation par la pensée positive, etc... Mais en fait, rien ne fonctionne. Non seulement on peut se ruiner, mais on ne sent pas plus heureux. On se sent inauthentique. De plus, ceux qui adhèrent à la culture de la positivité vous le feront savoir, avec un air de supériorité morale, ce qui instaure un ego de pouvoir, et là vous serez tous d'accord que, fondamentalement cela ne tient pas la route!

Le vrai problème, c'est que c'est le mental qui vous ancre dans l'illusion de la pensée positive. Et pour comprendre cela il faut faire la différence entre la réflexion et le mental.
La réflexion vous aide à résoudre des problématiques, identifier la cause, réfléchir aux inter-actions puis trouver des solutions, et le processus s'arrête.
Le mental quant à lui tourne en rond, devient obsédant, focalise sur tous les détails possibles et imaginables, il ne s'arrête jamais. Il va dans le passé, en se demandant si en ayant fait différemment on aurai eu d'autres résultats, ce qui nous attriste, ou nous culpabilise - ou encore le mental projette vers le futur, en angoissant des toutes les possibilités s'offrant à soi, imaginant des théories incroyables ou des problèmes n'existant même pas encore, amplifiant encore le sentiment d'insécurité...
Et donc, c'est là que mon explication va vous résonner, si vous dites, avec votre mental, "pense positivement, oublie le problème il n'existe pas", et que vous imaginez quelque chose de positif qui n'existe pas, vous êtes justement dans le mental et le mental gonfle votre égo.
Vous imaginez avec votre mental. Même lors d'une méditation où vous visualisez une plage avec du sable et des palmiers, vous êtes dans votre mental, car à l'instant où vous l'imaginez, vous êtes bel et bien allongé sur votre tapis dans une salle de yoga, ou chez vous sur le canapé dans le salon... C'est le mental qui vous fait visualiser quelque chose, toujours et encore... Vous mettez en place votre pensée positive avec votre mental...
En niant une situation réelle, une émotion réelle, en nous donnant l'illusion de contrôler la situation, le mental nie l'émotion car il veut maitriser ce qu'il se passe, et il prend le pouvoir. C'est là le début d'une souffrance sans fin. Car nier ses émotions liées à une situation présente, nous empêche de la régler, puisque la pensée positive va anesthésier cette émotion. Mais il est inévitable qu'elle va ressortir plus tard, sous forme de tension intérieure, de stress, de douleurs, voir de maladie... Or une émotion n'est ni négative, ni positive, elle est naturelle. Sans émotions nous n'existons pas, nous ne sommes pas vivants. Le mental juge, établi des interdits, créé ses lois et obligations, il emprisonne l'être humain. La clé: ressentir, à l'instant présent, sans rien nier, et vivre ses émotions quelles qu'elles soient, colère, angoisse, tristesse, joie, bonheur, plaisir...

La pensée positive est délirante
Toutes les illusions sont dangereuses. La folie est de penser que notre seule attitude (mental) peut déterminer des événements de manière objective, hors de notre contrôle. En fait, on nie l'existence de toute réalité en dehors de nos propres têtes. La pensée négative, est également délirante. Croire que tout va mal tourner n'a pas non plus de fondement. Vous pourriez vous demander ce qui ne va pas avec le fait d’être positif, même s’il s’agit d’une illusion? Après tout, vous ne faites de mal à personne en pensant de manière positive. Peut-être que maintenir des illusions positives est bon pour nous? Le problème est que très souvent ce n’est pas le cas.

La pensée positive peut être nocive
Pendant les années 2008 et 2009 au moment de la crise bancaire, juste avant l'effondrement boursier, il y avait des signes objectifs que la bulle immobilière allait éclater, et, avec elle, l'économie mondiale. Mais tous ceux qui ont osé soulever de telles préoccupations au sein de sociétés financières telles que Countrywide ont été réduits au silence ou licenciés. Et il y a une logique à cela. Le marché boursier est construit sur la conviction. Si tout le monde croit que les prix vont augmenter éternellement, les prix vont en effet augmenter sans fin. Mais à un moment donné, cette positivité ne peut plus maintenir l'illusion que tout va bien, alors que factuellement tout va mal... C’est à ce moment que tout le château de cartes s'effondre, et c'est exactement ce qui s’est passé en 2008.
Il n'est pas nécessaire de préciser la destruction résultant de cette illusion. Nous savons tous que des millions de personnes ont perdu leur emploi et leur maison, et que les répercussions de cette crise se font encore sentir aujourd'hui.

La pensée positive réduit le pouvoir
Le culte de la pensée positive insiste sur le fait que tous les problèmes, sont vos propres problèmes, découlant de votre manque d'un état d'esprit proprement positif. C'est une religion de pensée magique dans laquelle vous et vos pensées seuls pouvez exercer une influence sur l'univers et vous apporter ainsi richesse et bonheur, Ha ce mental! Considérer que quelque chose de moins bien est arrivé, est un aveu de pensée erronée.
Cela laisse chacun de nous totalement seul. En refusant de reconnaître un monde extérieur à nous-même, en niant l'existence de tendances économiques, par exemple, totalement hors de notre contrôle, nous sommes découragés de toute action collective qui pourrait alléger notre fardeau. Déprimé parce que vous avez plus de 50 ans et que vous ne trouvez pas d’emploi? Ou anxieux chaque jour de peur de perdre celui que vous avez? Eh bien, il ne sert à rien de protester, de former un syndicat ou d'écrire à votre représentant légal. Il suffit de penser à des pensées positives et tout ira bien. Et si cela ne fonctionne pas, c'est alors que vous n'avez pas assez pratiqué la pensée positive... Une véritable culpabilité pèse donc sur vous, le mental qui s'auto-puni et souffre... Tiens, mais c'est comme dans nos vieilles religions, judéo-chrétiennes et musulmanes, ou la culpabilité et le pêché sont au coeur du dogme. L'humanité a peu évolué en 2000 ans finalement, on met juste en place une autre philosophie de vie et d'autres mots sur la même chose... le mental...

Surtout, la pensée positive est cruelle
Malgré son affirmation solaire selon laquelle "rien n'est impossible", la pensée positive est une idéologie qui réduit au silence la dissidence et blâme la victime. Lorsque les gens sont au plus bas et le plus vulnérable, après avoir perdu un emploi, par exemple, ou lutté contre un cancer, le culte de la pensée positive insiste sur une gaieté obligatoire qui, dans de nombreux cas, ne fait qu'exacerber la misère. Hautement qualifié mais toujours au chômage? C’est votre faute à vous d’avoir envoyé les mauvaises ondes. Le cancer s'est propagé à votre foie? Vous êtes responsable d'une canalisation inadéquate de l’énergie positive du cosmos. C'est cruel ! Et c’est l’une des idéologies dominantes de notre époque !!

Pour conclure
Il y a une alternative - penser de façon réaliste - cette alternative à la pensée positive n’est pas sombre. C’est plutôt une évaluation réaliste du monde qui vous attend.
Si un jeune homme vivant dans la savane entendait un bruissement dans les hautes herbes, il serait attentif à la possibilité d'un danger. Ce son, après tout, pourrait indiquer un léopard ou un lion prêt à bondir. Vouloir penser autrement mènerait à la mort. Nous sommes tous ici, en ce moment, parce que nous sommes la progéniture de créatures possédant une compréhension suffisante du monde pour pouvoir survivre et se reproduire en son sein. Les penseurs positifs et leurs délires aux yeux écarquillés ont été éliminés il y a longtemps, c'est la sélection naturelle!  N'oubliez jamais la différence entre la réflexion qui solutionne et le mental qui gonfle l'égo et créé ses propres souffrances car il ne veut pas ressentir, mais contrôler - c'est une illusion.
Ce qui signifie que lorsque nous sommes vigilants pour voir clairement la réalité devant nous, lorsque nous interrogeons et doutons, alors seulement nous sommes à notre meilleur potentiel. Une bonne dose de pensée négative est ce qui a permis à notre espèce d’aller aussi loin et c’est la clé de toute chance de survie dans l’avenir - Je suis positif ;)

Quand il est impossible de continuer

D'une manière ou d'une autre, nous sommes nombreux à consacrer notre vie à autre chose que notre propre intérêt. Ce peut être un conjoint, un enfant, une carrière ou autre chose. Quoi qu’il en soit, c’est ce qui vous incite à vous lever le matin, à lutter contre le sommeil et à commencer une nouvelle journée. C’est votre raison de vivre, le feu dans votre âme, et sans elle, vous ne savez pas quoi faire avec vous-même. Et un jour, cela pourrait effectivement arriver. Vous perdez la chose à laquelle vous avez consacré votre vie, cette chose qui vous fait avancer et, tout de suite, tout commence à s'effondrer.

L’excitation du lendemain, l’empressement de faire le pas suivant: cette raison est partie. La douleur peut vous déchirer. Cela peut transformer votre vie et vous faire sentir sans signification. On a l'impression qu'il est impossible de continuer à vivre. Beaucoup de gens envisagent même le suicide quand ils perdent leur raison de vivre. Vous avez maintenant le choix. Vous pouvez abandonner. Ou vous pouvez redéfinir vos raisons de vivre. Voici sept raisons de continuer à vivre alors que vous ne pouvez tout simplement pas continuer.

undefined

La vie avance, tout est impermanent
Lorsque vous vivez une telle souffrance et que vous ne pouvez plus continuer, vous avez l’impression que le monde entier s’effondre. Vos amis commenceront probablement par manifester de la sympathie, mais après un certain temps, ils commenceront à vous pousser, en disant des choses comme: "Remets toi sur pied" et "Quand vas-tu passer à autre chose?" Il est facile de réagir avec frustration à cette suggestion. Comment pourraient-ils comprendre la douleur et la perte que vous vivez? De toute évidence, ils ne comprennent tout simplement pas.
Mais la vérité est la suivante: ils ont raison. Votre situation peut sembler désastreuse. Mais cela va changer. Le moment viendra où vous devrez passer à autre chose. Il est difficile de prendre conseil auprès de personnes qui se sentent également frustrées. Selon des recherches effectuées dans le Journal of Applied Psychology, notre état émotionnel influence notre réceptivité aux conseils que nous recevons. Votre tension mentale et émotionnelle rend très difficile la vision claire de votre situation actuelle. Que vous ayez perdu un proche, une relation, un travail ou quelque chose d’important pour vous, vous avez fondé votre raison de vivre sur cette chose. Vous avez probablement vécu avec détermination et passion, et cette chose vous a été enlevée. Votre raison de vivre a été enlevée avec elle. Vous vous sentez maintenant perdu, pris au piège et confus, parce que la chose dans laquelle vous avez tant investi a disparu.

Votre raison de vivre dépend entièrement de vous
Voici ce que vous devez comprendre; cela ne semble peut-être pas comme cela à l’heure actuelle, mais le but de votre vie ne dépendait pas de cette personne, de votre carrière ou de cette chose. Ce n’est pas parce que c’était le sens de votre vie depuis si longtemps que cela doit rester ainsi toute votre vie. Tout comme vous avez attribué le sens de votre vie à cette personne ou à cette chose, vous pouvez également la réaffecter à autre chose. C'est le pouvoir que vous avez. Voilà comment vous êtes vraiment dynamique.
Le sens de votre vie et la raison pour laquelle vous voulez continuer ne sont pas une simple idée. C’est comme une autre entité vivante qui existe en vous. C’est une partie de ce que vous êtes, de votre corps et de votre âme, et cela correspond à ce que vous pensez et ressentez. C’est une partie de vous que vous ne connaissez même pas la plupart du temps.

Vous n'avez pas à chercher votre but dans la vie
Trop souvent, j'ai vu des gens s'égarer dans leur quête de leur seul véritable objectif. Ils essaient des dizaines de carrières, des centaines de partenaires potentiels, mais finissent par être déçus et frustrés à chaque fois, car ils ne se sentaient pas comme si c’était pour cela qu’ils étaient nés pour faire ceci ou être avec quelqu'un. Finalement, ils abandonnent et se rendent - ils renoncent à l'idée qu'ils étaient censés faire n'importe quoi ou être avec quelqu'un de spécial, et ils finissent dans un état émotionnel dégradé.
Le chaman Rudá Iandê, explique que'n fait, pendant un moment, il faut complètement abandonner ses recherches pour un but. Ensuite, vous devez vous rendre à votre objectif. Ce n’est pas quelque chose que vous pourrez trouver en cherchant à l’extérieur. Le but apparaît plutôt à travers vos actions lorsque vous essayez d'aider les autres.
Voici comment Rudá le développe: "Le but est quelque chose de différent. Vous n'avez pas besoin de changer le monde. Vous avez juste besoin de changer votre perspective, de - ce que vous pouvez prendre de la vie aujourd'hui - à - comment vous pouvez contribuer à la vie aujourd'hui."
Beaucoup de gens ne comprennent pas cela et tombent vraiment malades en essayant si fort d’en faire plus. Peu importe alors combien vous recevez de la vie, cela ne vous satisfera pas. Il n’y a pas besoin d’être un géant. Il n’est pas nécessaire de changer le monde. Votre cœur n'a besoin que d'être ouvert et présent.
"Lorsque vous commencez à vivre votre but, vous atteignez votre place dans l'existence. Vous commencez à comprendre que vous appartenez à la vie et que vous en êtes une partie active. Ensuite, vous trouvez un accomplissement et être reconnaissant devient quelque chose d'aussi naturel que votre souffle."

Vous pouvez trouver votre but en commençant par la gentillesse
Lorsque vous recherchez une raison de vivre, il est facile de devenir très introspectif. Vous commencez à analyser tout ce qui se passe. Vous devenez votre pire critique. Vous voulez que les choses soient différentes. Vous voulez que votre vie soit meilleure. Il existe un moyen simple de couper cette chaîne de pensée et de vous remettre sur la bonne voie. Plutôt que d'essayer de définir votre objectif ou de trouver une raison de vivre, commencez à vous retrouver par vos actions.
Commencez avec gentillesse. Bonté envers vous-même et envers ceux qui vous entourent. De petits actes simples qui vous rappellent que vous respectez et aimez non seulement vous-même mais aussi les autres. En commençant par la gentillesse, vous devenez une personne qui contribue activement à la vie autour de vous. Vous commencez alors à incarner votre but à travers des actions. Au fil du temps, vous pourrez articuler vos raisons de vivre en réfléchissant aux actions que vous avez entreprises régulièrement.

Les moments les plus difficiles sont ceux qui nous définissent
Personne ne souhaite une tragédie à personne. Mais la réalité est la suivante: les moments les plus tragiques de notre vie sont ceux qui nous définissent le plus. Nos moments les plus tragiques apportent nos plus grandes opportunités, si nous avons le courage de les saisir. Je l’ai appris par expérience personnelle. Mais il y a quelqu'un qui l'explique beaucoup mieux que moi. Neale Daniher a 58 ans et est un ancien sportif professionnel très connu en Australie. En 2013, Daniher a été diagnostiqué pour une maladie du motoneurone et est maintenant un militant de premier plan pour la recherche médicale. Daniher a récemment pris la parole devant le club de football de Melbourne pour faire passer un message important sur la tragédie personnelle. Il a déclaré aux joueurs: "la vie est belle, mais cela ne promet pas d’être juste. Il y aura de bons moments. Mais il y aura des moments difficiles."
Lorsque la vie est difficile, vous pouvez faire quelque chose pour reprendre le contrôle de votre vie. "Vous pouvez vous conduire de la bonne manière quand les choses deviennent difficiles." Daniher a relevé ce défi. Il n’existe actuellement aucun traitement curatif de la maladie du motoneurone. Cela lui enlève lentement son mobilité et sa qualité de vie. Mais il a choisi d'assumer la responsabilité de sa situation. Dans son plus grand défi, il a trouvé une raison de continuer à vivre. Dans son cas, il a consacré sa vie à lutter contre la maladie du motoneurone. Comme il le dit: "quand la vie devient difficile, vous pensez que c’est un naufrage, il n’ya aucune possibilité. Il y a toujours des opportunités. Si vous êtes dans le jeu du blâme, si vous êtes dans la culture de votre propre malheur et vous ne trouverez jamais votre force. Mon opportunité était de combattre le MND. Cela m’a permis de triompher. Cela m’a permis de trouver un but. Pour transcender ce qui m’arrive."
Il a partagé quelques conseils supplémentaires: "ayez le courage d'accepter la responsabilité. Ne pas hésiter. Ne pas rechigner. Ne pas tergiverser. Ne le donnez pas à quelqu'un d'autre. Et tout en faisant cela, ce qui émergera à l'intérieur de vous, c'est le meilleur côté de votre personne qui vous permettra de l'emporter, de vous permettre de traverser. Cela peut même vous permettre de transcender."

Vous vous devez, de trouver une nouvelle raison de vivre
Vous sentez que vous ne pouvez trouver aucune raison de continuer à vivre. Vous avez perdu ce qui vous a motivé et porté. Vous avez perdu votre passion pour la vie. Mais vous commencez à ressentir une lumière scintillante à l’intérieur. Vous pouvez voir que vous avez abandonné votre pouvoir en définissant vos raisons de vivre sur la base d’autres personnes, d’autres relations, d'autres choses en dehors de vous.
Vous commencez maintenant à voir que vos raisons de vivre peuvent provenir de petits actes de bonté. Vous pouvez découvrir un objectif qui a toujours existé en vous. Vous pouvez également voir que les obstacles que vous rencontrez peuvent être votre plus grande opportunité, si vous acceptez la responsabilité et ne l’écartez pas.
Si cela résonne même un peu, félicitez-vous ! "L'accomplissement vient de l'intérieur. Cela vient d’agir, de faire de son mieux, de transcender son égoïsme de base et sa contribution à ka société. Vous traversez un changement de perspective très important."
Ce léger changement de conscience offre un grand potentiel pour y planter une graine qui grandira lentement et commencera à vous faire avancer dans la vie. C’est maintenant votre responsabilité de cultiver cette graine, de vous rappeler continuellement le cadeau de la vie que vous et beaucoup d’autres personnes autour de vous avez.
La vérité est la suivante: vous vous devez de continuer à nourrir cette graine en vous. Vous avez juste besoin de maintenir une perspective d'humilité et de gentillesse. Vous n’avez pas besoin de faire de grandes choses dans la vie. Vous n'avez pas besoin de trouver le seul amour qui donne un sens à la vie. Mais vous ne vous le devez pas seulement. Vous le devez aussi à vos proches. Même si vous avez une relation difficile avec votre famille, votre attitude à l’égard de la vie aura un impact sur votre vie. Ils seront particulièrement touchés si vous choisissez d'y mettre fin.
Comme Jordan Peterson le dit: "les personnes déprimées ont souvent du mal à trouver un sens à leur vie. Ils ne pensent pas que quiconque a besoin d’eux ou s’intéresse à eux. Ce n’est jamais vrai. Ne sous-estimez pas votre valeur dans le monde."

Ne sous-estimez pas votre valeur dans le monde
C’est pourquoi vous devez saisir cette occasion pour trouver de nouvelles raisons de vivre lorsque vous sentez que vous ne pouvez plus continuer. Peterson développe la valeur intrinsèque que vous avez dans le monde. En faisant ces remarques, il répondait à une question d'un patient sur le point de savoir s'ils devait se suicider ou continuer à vivre: "ne sois pas si sûr que ta vie soit à toi. Vous ne vous possédez pas comme vous possédez un objet. Si vous êtes religieux, peut-être que votre vie appartient à une puissance supérieure. Ou si vous n’êtes pas religieux, cela appartient peut-être à vos proches ou à une cause plus importante. Vous avez une obligation morale envers vous-même en tant que lieu de valeur divine."
Vous avez une valeur incroyable juste à être vous. Vous n’avez besoin de rien pour avoir de la valeur. Vous n'avez pas besoin d'être dans une relation pour avoir de la valeur. Vous n’avez pas besoin de réussir, de gagner plus d’argent ou d’être ce que vous pourriez juger ce de qu'est un bon parent.
Vous devez juste continuer à vivre. Vous devez seulement commencer à agir avec gentillesse. C’est suffisant pour participer à la vie et aider les autres autour de vous. Au fil du temps, cette nouvelle attitude va créer une vague dynamique dans votre vie. Vous allez commencer à comprendre naturellement vos raisons de vivre. Vous pourrez les articuler avec vous-même et les autres autour de vous.
Pour l'instant, il vous suffit de vous engager à ce que votre vie ait une valeur. Vous devez juste décider que vos plus grands défis peuvent être vos plus grandes opportunités. Vous devez juste commencer à contribuer à la vie des autres en agissant avec un peu de gentillesse.
De cette façon, votre vie changera lentement, pour le mieux. Avec le temps, vous allez considérer ce moment comme l’un des moments les plus transformateurs et les plus puissants de votre vie.

Les personnes solitairement heureuses

En ce qui concerne les traits de personnalité et notre approche des autres, nous sommes souvent classés dans l'une des deux catégories suivantes: introverti ou extraverti. Bien que ce soit un peu limitatif comme approche, elle n'en reste pas moins juste, fondamentalement. Mais est-il possible d'être un peu des deux? Vous êtes-vous déjà demandé quelles qualités composent spécifiquement chacune de ces personnalité et ce qu'elles indiquent de leur façon de voir la vie?

Ces personnes solitaires sont fascinantes pour ceux qui ont besoin d'exister en société, ces individus semblent isolés mais en fait ils aiment être seuls et contestent la perception qu’ils sont, d'après le jugement de la société, déprimés ou angoissés.

undefined

Avez-vous un ami qui préfère rester au calme avec une tasse de thé, et laisser passer le festival de musique de l'année? Vous aimez tellement votre tranquillité que vous voyagez en loup solitaire, vous dînez ou vous offrez un verre de vin tout en étant seul, ainsi que regarder de temps à autre un film sans personne à vos côtés? Si c'est le cas, vous n'êtes pas anormal, car tout ce qui précède est en fait le signe d'un être élevé spirituellement, mais le problème est ... que dans notre société, les personnes qui aiment passer du temps seules doivent s’expliquer, et se justifier, comme si cela allait à l’encontre des attentes de la civilisation quant à ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. (On ne parle donc pas des personnes qui subissent leur solitude ou la vive mal, ou la comble par des occupations sociales superficielles, ou sont carrément dépressives et s'enferment dans leur tristesse, c'est une problématique dans ce cas)
Voici quelques grandes qualités des personnes solitairement heureuses.

Ils sont extrêmement fidèles et loyaux
Ils n’ont pas très souvent un large cercle social et s’ils ont beaucoup de connaissances, vous ne les surprendrez pas tous les soirs de la semaine se retrouver dans de grands groupes, et vous ne les verrez pas non plus le week-end faisant la queue pour l’ouverture de la discothèque la plus chaude du coin. Au lieu de cela, ils cherchent des amis significatifs et dignes de confiance avec qui ils se sentent à l'aise de les accueillir dans leur espace et partagent avec eux des détails importants de leur vie. Si vous avez un ami qui aime passer du temps seul, vous pouvez être sûr que cette personne sera à vos côtés le jour où vous en aurez besoin.

Surprise! Ils sont ouverts à de nouvelles idées
Ce n’est pas parce qu’ils chérissent leur temps de repos qu’ils ne feront pas quelque chose de nouveau et d’excitant. Ils s'assurent simplement de passer du temps au calme avant de se lancer dans une activité hautement sociale.

Ils réfléchissent beaucoup
Ils passent beaucoup de temps en silence, prenant le temps de naviguer et de réfléchir aux situations, aux problèmes, et de vraiment savoir qui ils sont et ce qu'ils veulent. Ils ont un sens aigu du Soi et une confiance qui rayonne de l'intérieur. Quand ils se sentent stressés ou que le poids du monde se rapproche, ils s'isolent pour se ressourcer au lieu de remplir leur journée de distractions futiles.

Ils sont à l'aise avec leurs propres pensées
Je suis sûr que nous avons tous rencontré cette personne qui ne supporte pas d’être seule avec ses propres pensées. Les personnes qui aiment passer du temps seules, en particulier dans le calme, ont une conscience tranquille et ne luttent pas avec leurs pensées intérieures. Bien sûr, nous pouvons tous avoir des jours difficiles, mais la force de ces solitaires heureux est qu'ils ont tendance à être en mesure de se sortir de toute crise.

Ils comprennent la valeur du temps
Vous remarquerez un mot qui revient constamment à chaque point. Le mot est "temps". Les personnes qui passent du temps seules comprennent et apprécient sa valeur. Ils accordent une grande priorité à la mise à disposition de ce temps afin de leur permettre de fonctionner à leur plus haut niveau de conscience et de manière optimale. Alors, quand vous donnez de votre temps, ils comprennent ce que vous leur avez donné. Ils ont le sentiment profond de faire en sorte de ne pas perdre votre temps, ou de passer du temps avec des gens qui gaspillent le leur.

Ils ont un tempérament fort
Tout ce temps solitaire donne à ces personnes l’espace nécessaire pour réfléchir à ce qui les motive, réellement, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et comment le communiquer correctement. Vous constaterez qu’ils ont des limites solides et saines et qu’ils exercent leur droit de les communiquer d’une manière très objective et claire. Ils arrivent à un tel niveau de tranquillité que du point de vue karmique très souvent ce sont de vieilles âmes.

Nous avons tous une approche de la vie différente, célébrer nos différences est essentiel.

Le paradoxe - dualité ou non-dualité?

Un paradoxe est une opinion, une proposition, une déclaration qui se contredit et peut sembler fausse, alors qu'elle est vraie. Donc, pour que quelque chose soit un paradoxe, il faut deux choses qui se contredisent, à savoir une vérité et une non-vérité. L'un ne peut donc exister sans l'autre pour que ce soit un paradoxe, ils sont relationnels. Alors, quelle est la différence entre ces contraires si l’un ne peut exister sans l’autre, quel est leur but? Et tout est-il réellement paradoxal, et en même temps rien n'est-il réellement paradoxal?

En tant qu'êtres humains, nous ne pouvons pas exister autrement que face à un autre humain, nous sommes des êtres relationnels. Alors, le paradoxe est-il vraiment une intégration de ces deux contraires comme nous sommes, en tant qu'êtres humains, une intégration l'un de l'autre?

Soi et l'Autre - Pouvons-nous, en tant qu'êtres humains, exister autrement que face à un autre?
Bonheur et Malheur - Pouvons-nous expérimenter le bonheur sans avoir vécu le malheur?
Question & Réponse - Poser une question suggère qu'il existe une réponse. La réponse est donc dans la question et la question dans la réponse?
Comment quelque chose peut-il être subjectif s'il n'y a pas d'objectif? Savoir qu'il y a un objectif doit être subjectif.
Connu et Inconnu - Dans l'inconnu, il y a tant à savoir. Comment savez-vous que vous ne savez pas? Savoir ce que vous ne savez pas suggère que vous le sachiez.
Choisir et ne pas Choisir - Si vous ne choisissez pas, vous choisissez en fait. Choisir de ne pas choisir!
Confus et non confus - Soyez confus et sachez qu'il y a une réelle clarté dans cette confusion. Lorsque vous êtes confus, vous êtes à la pointe de votre développement.

En fin de compte, il n'y a pas de différence entre les différences, même si elles sont différentes. La différence ne peut exister sans non-différence. Tous co-apparaissent ensemble et sont une expression de l'autre.

undefined

Méta-programmes
Les méta-programmes sont des filtres que nous, les êtres humains, utilisons habituellement en dehors de notre conscience. Ils filtrent et orientent notre perception de la réalité et déterminent comment nous pensons et ressentons et comment nous nous présentons au monde. On peut l'appeler notre "personnalité" et certains pensent que cela ne peut plus être changé après des années d’habitude, des modèles qui se sont formés à partir d’un jeune âge grâce à nos conditionnements, nos valeurs et nos croyances. Les gens s'identifient à ceux-ci sans s'en rendre compte, sans se rendre compte qu'ils ne sont en fait pas nous.

Il existe actuellement 60 méta programmes et chacun a deux extrémités. En tant qu'êtres humains, il existe 5 à 7 de ces méta-programmes appelés pilotes et qui sont les objectifs principaux qui régissent nos comportements et façonnent ce que nous pensons être. Lorsque nous nous identifions avec une extrémité, ceux-ci deviennent nos moteurs. Des exemples de méta-programmes sont:

Pessimiste / optimiste
Correspondance / inadéquation
Vue globale / vue détaillée
Connu / inconnu
Mise en avant / mise en arrière-plan

Auto autorité / autre autorité
Juge / percepteur
Sur-responsable / sous-responsable
Sceptique / perfectionniste
Introverti / extraverti

Grâce à leur compréhension, nous pouvons en apprendre davantage sur nos méta-programmes qui déterminent notre comportement, notre motivation, à mesure qu'ils nous sont renvoyés. En les identifiant seuls, nous avons alors le choix de changer ou non, selon que nos émotions/décisions nous servent ou non. Quoi qu'il en soit, en prenant conscience de nos méta-programmes dominants, nous avons la possibilité d’utiliser ces outils pour en savoir plus sur nous-mêmes. Avoir une flexibilité de ces deux extrémités est vraiment l’idéal. De la même manière que nous percevons mal le monde à travers tous les filtres que nous retenons à l’esprit, nous pouvons également nous méprendre à travers ces filtres même si nous ne les connaissons pas et les prenons pour acquis.

Non-dualité
Comme avec tout paradoxe, les méta-programmes n'existent pas autrement que face à l'autre. Dans leur opposition, il y a similitude. Donc, si l'un n'existe pas sans l'autre, n'y a-t-il en réalité aucune séparation? La non-dualité est ce à quoi cela parle, une unité universelle. La non-dualité contredit les croyances selon lesquelles un élément doit être identique, ce qui explique peut-être pourquoi les gens ont du mal à le comprendre. Quelque chose peut être différent sans être séparé? Comme dans un paradoxe. Ils sont différents, apparemment, mais sont-ils séparés? Si l'un ne peut pas exister sans l'autre, qu'est-ce qui les sépare alors?

Prenons un exemple votre pied. Nos orteils peuvent tous être différents les uns des autres mais ils ne sont pas séparés. Ils font tous partie du même pied. Et ce pied est-il alors connecté à la cheville, la jambe. Oui. Il n'y a pas de séparation, même s'ils ont l'air différents, ils sont tous constitués de la même peau, de la même substance et du même tissu. Alors, plus loin, que dire de vos oreilles et de votre audition. Existe-t-il une séparation entre l'oreille et ce que vous entendez? Les bruits d'une autre personne ou d'une voiture qui passe, un chien qui aboie, existe-t-il une séparation ou s'agit-il d'une unité?

Dans cette absence de séparation, la non-dualité, pouvez-vous faire l'expérience de la complétude?
Cela parle à tous / nous / tout ce qui est connecté à la source et donc tout / nous / tout simplement des expressions différentes de la même chose.

La souffrance psychologique des êtres humains est la tenue de l'ego
Advaita, l'enseignement du non-dualisme, parle de la séparation comme d'une illusion et montre à quel point un manque de compréhension de cette situation fait souffrir les êtres humains. L'advaita explique à quel point la conscience non-duelle est en fait notre état naturel en tant qu'être humain et que l'incapacité pour les êtres humains de se laisser aller, de rester coincés dans leurs pensées et leurs sentiments, est ce qui nous empêche de vivre dans cet état naturel. C’est le moment où nous sommes nés, mais à travers le conditionnement, la vie telle que nous la connaissons, nous nous en éloignons. Nous nous superposons au non-nous dans lequel nous sommes nés et créons l'ego, l'occupant qui nous occupe tout au long de notre vie. Donc, ce que nous percevons, nous ne pouvons pas l'être, mais seulement lorsque nous ne sommes pas conscients de nous-mêmes, c'est où se trouve la véritable conscience.

Pour pouvoir comprendre cela complètement, créer une conscience consciente et réaliser que nous pouvons enlever ces couches, nous avons une grande opportunité de nous libérer de cette lutte. En réalisant cela, nous pouvons libérer l'occupant. De réaliser ceci, réalisation de soi, à actualiser ceci, actualisation de soi. Ceci est tout ici et disponible pour nous tous. Le moi n'est allé nulle part pour aucun de nous. Nous sommes ici, nous choisissons simplement de nous en distraire en étant dans notre esprit la plupart du temps. Vivre dans le passé, dans le futur. Le présent ne va pas et ne vient pas. Tout va bien ici pour nous. Tout ce que nous désirons et désirons est ici, pas dans le passé ni dans le futur, en ce moment présent.
Dans le lâcher prise, il y a tant à gagner

Pour conclure
Alors, que faites-vous pour continuer à vous distraire de cet état naturel? Que cherchez-vous en dehors de vous-même et que vous ne vous donnez pas vous-même, à quoi vous tenez-vous et pouvez-vous maintenant imaginer vous donner inconditionnellement? Vivre de plénitude plutôt que de manque. Arrêtez de rendre plus important le sans importance et voyez que dans votre état naturel, vous êtes complet. En vous connectant à votre plus grande raison de vouloir ce développement, en comprenant l'intention derrière ce qui vous retient, vous bénéficiez d'une grande liberté. Reconnaissant que vos méta-programmes de pilote ne sont pas vous et que ni vos pensées, ni vos sentiments, ne pouvez-vous maintenant vous autoriser à vous rendre disponible? Sachant que le développement ne se produit pas sans perturbation ni confusion, pouvez-vous aller à l'aboutissement de vous-même? Sortez de votre zone de confort dans votre zone d'inconfort! Lâcher tout ce qui vous retient et gagner ce qui ne l’est pas, sachant qu’il n’ya aucune séparation entre les deux quand il est à l’état naturel.

Revenir à l'essentiel

Une grande partie de notre temps sur Terre est gaspillée pour chasser des bonheurs temporaires. Nous passons un temps interminable sur les téléphones portables et nous oublions même ce que nous y avons regardé. Nous manquons des anniversaires importants en raison d'un emploi du temps trop chargé, nous courrons dans tous les sens pour un travail qui ne paie souvent pas assez bien. Nous disons oui à trop de projets et non aux projets personnels qui pourraient nous heureux et épanouis.
Trop nombre d’entre nous ne sont pas satisfaits des choix que nous faisons parce que nous réalisons qu’ils n'étaient finalement pas utiles. Nous nous laissons tout simplement absorbés par des choses brillantes et futiles de la société actuelle, en oubliant que de véritables biens inestimables ne peuvent être achetés avec de l’argent. Si vous vivez dans une maison magnifique mais que vous et votre famille n'est pas heureuse, pouvez-vous vraiment vous dire que vous vivez dans une maison? Arrêtez de perdre votre temps à faire des choses qui ne vous récompenseront pas d'un bonheur à long terme. L'argent ne peut acheter le bonheur, mais celui-ci s'estompe aussi facilement que l'argent que vous dépensez.
Voici des principes essentiels qui permettent l'accomplissement d'un bonheur à long terme...

undefined

Avoir des relations saines
Les personnes qui réussissent prospèrent en présence de personnes qui ont réussi. Ne laissez pas des hommes d’affaires vous dire que le succès peut être obtenu en marchant sur d'autres personnes ou en trichant. Il y a de nombreuses façons de réaliser de grandes choses et utiliser les personnes à leurs propres frais n'est pas la meilleure façon d'y parvenir. Le fait d’être cruel et implacable est quelque chose qui épuise l’âme humaine.
Au lieu de traiter la vie comme une course, utilisez les opportunités sociales pour créer de véritables relations avec les gens. Optez pour des relations qui stimulent votre cerveau et vous mettent au défi de devenir une meilleure version de vous-même. Nous avons été éduqués pour penser que la seule solution consiste à faire tomber les autres. Il est temps de changer cela et d’établir de véritables liens avec votre entourage. Chacun a sa propre histoire - vous serez surpris de voir à quel point vous êtes similaire avec d’autres personnes.

La famille
Même s’il est vrai que la famille peut être une source majeure de stress pour beaucoup de gens, elle peut également être une source majeure de force. Certaines familles ont des relations amour/haine et si vous êtes comme la plupart des familles, vous en avez probablement vécu au moins un exemple dans votre vie.
Mais ce n’est pas une raison pour les exclure de votre vie. En fait, c’est une raison de plus de se rassembler autour d’eux et de célébrer votre identité, ce qui est plus fort ensemble que séparément. Après si cela ne fonctionne vraiment pas, après tentatives et explications, là évidemment il faut se préserver, et suivre son propre chemin, et créer sa famille à soi... La famille est l'une des choses les plus importantes sur lesquelles vous pouvez vous concentrer pour enrichir votre vie et votre amour. N'oubliez pas que la famille ne doit pas nécessairement être définie comme une personne apparentée au sang. Vous avez effectivement la possibilité de choisir qui vous appelez la famille, malgré la croyance populaire.

Les amis
Avec votre famille en échec, il est temps d’attirer votre attention sur un autre aspect important de votre vie qui requiert beaucoup d’attention: vos amis. Que vous partagiez un week-end avec un ami de longue date ou avec dix amis, il est important de s'entourer de gens qui comptent beaucoup pour vous. Les amis sont plus que de simples compagnons dans nos vies, ils sont des confidents, des clowns parfois, des épaules sur lesquelles pleurer, et ils fournissent des canapés sur lesquels dormir. Si vous avez un meilleur ami, considérez-vous chanceux. Si vous n'avez pas trouvé quelqu'un que vous pouvez appeler un ami, continuez à chercher. Cela vaut la peine d'attendre.

L'amour sous toutes ses formes et tailles
Remplissez votre vie avec un amour qui vient de toutes formes et tailles. Vous n’êtes pas obligé d’être lié amoureusement à qui que ce soit et vous n’avez jamais besoin de tomber amoureux. Vous pouvez trouver l'amour à partir d'une variété de sources et être votre propre source d'amour. Aimez-vous avant de sortir dans le monde à la recherche de quelqu'un d'autre pour vous aimer. Soyez à l'aise de vous aimer avant de demander à quelqu'un de vous aimer. Ce que tant de gens font, c'est faire pression sur une autre personne pour qu'elle leur procure l'amour dont elle a besoin. Ce n'est pas nécessaire, et en plus cela repose sur de fausses bases, et ne produit donc rien.

Des passions
La vie est rendue plus spéciale par nos passions, nos désirs, nos rêves et nos espoirs. Sans passion, nous nous sentons stériles et non réalisés. La passion est différente pour tout le monde. L’intérêt de poursuivre sa passion, qu’il s’agisse du travail de votre vie ou de votre temps de bénévolat de la fin de semaine, vous permet de vivre tous les aspects de la vie. Lorsque votre âme s'anime, vous revivez. La passion aide nos âmes à devenir vivantes. Ne lésinez pas sur la recherche de choses qui vous rendent heureux et vous apportent de la joie à l’intérieur. Ce n’est ni frivole ni idiot: c’est de quoi sont faites les bonnes vies.

Temps et productivité
Nous avons 24 heures par jour pour faire les choses que nous voulons. Mais parfois, nous pensons que ce n’est pas assez pour développer notre personnalité et devenir ce que nous sommes. En réalité, ce n’est pas que le temps passe trop vite. Trop souvent, nous passons du temps sur des choses qui nous ralentissent. Nous avons tendance à donner la priorité aux choses qui coûtent trop d'énergie et qui rapportent peu. La plupart des experts pensent que le multitâche ne supporte qu'une faible productivité et encore moins de résultats. La clé de la vie n’est donc pas de faire plus, mais de faire tout ce que vous pouvez avec le temps dont vous disposez. Lorsque vous considérez le temps comme une ressource, vous cessez de le prendre pour acquis et commencez à dépenser chaque seconde judicieusement.

Bonne santé
Lorsque nous sommes au sommet de notre carrière, il est facile d’oublier que nous sommes aussi des êtres humains. Nous oublions de manger, de dormir, de faire de l'exercice et de nous amuser. Nous oublions que nous sommes plus que des machines à gagner de l’argent. Trop de gens formidables tombent malades parce qu’ils ne se donnaient pas la peine de s’occuper d’eux-mêmes. Lorsque vous passez toute votre vie à travailler et à courir après les succès, vous oubliez probablement de nourrir votre corps. En investissant de l'énergie dans des soins de santé adéquats, vous serez ici assez longtemps pour voir vos réussites s'épanouir. Mais la bonne santé ne se mesure pas seulement à la longévité. La qualité de vie peut aussi être considérée comme une bonne santé. Moins de temps passé à être malade et déprimé vous laisse plus de temps pour profiter de ce que vous avez, sans nécessairement prolonger votre vie. La clé est de trouver du plaisir dans ce que vous faites, une minute à la fois.

Bien-être
Sans un corps sain pour vous mener à travers cette vie, il vous sera difficile de vous entourer de tout ce dont vous avez besoin. Si vous vous concentrez sur la création d’un style de vie sain pour vous-même, vous éprouverez plus de passion pour vos passe-temps, plus d’amour pour les gens de votre vie, plus d’amis qui vous acceptent pour qui vous êtes et plus de famille avec laquelle vous vous sentirez connecté. Bien-être ne signifie pas être mince, ni même joli(e): cela signifie qu’il faut être attentif à la façon dont on se traite et traite son corps. Lorsque vous prenez soin de votre corps comme vous le feriez pour un autre être humain, vous envoyez à l'univers des signaux indiquant que vous êtes digne et que le mérite attire de bonnes choses dans votre vie.

Pour conclure
Vos raisons de vivre sont vos objectifs, mais tous ne peuvent pas être considérés comme votre raison de vivre. Votre objectif est un phénomène plus important que jamais qui anime vos actions et vos principes. C’est la raison pour laquelle vous vous levez tous les jours et pourquoi vous continuez à rebondir, peu importe les revers auxquels vous faites face. Le but d’une personne revêt de nombreuses formes. Vous voudrez peut-être devenir un écrivain à succès. Peut-être que vous voulez être un diplomate. Peut-être que vous voulez être un universitaire et changer la façon dont les gens comprennent l'éducation. Ces choses sont plus grandes que les banalités de la vie quotidienne. Trouvez votre objectif et vous obtiendrez du carburant illimité, une concentration plus précise et une vision plus passionnée de la vie.
Trouvez un équilibre dans tous ces domaines de votre vie et vous serez l’un des plus chanceux. Travaillez pour créer un équilibre dans tous ces domaines de votre vie et vous vivrez une vie dont la plupart ne font que rêver. Vous êtes au centre d'une vie parfaite. Ne l’oubliez jamais.

Pourquoi le célibat s'éternise?

Il y a un temps et un lieu pour une relation parfaite. Le temps c'est quand vous êtes dans un état de pur amour de soi. L'endroit c'est quand vous êtes installé dans votre vie et que vous êtes heureux. Sans cette intersection de temps et de lieu, nous avons tendance à nouer des relations avec des personnes qui ne nous veulent pas réellement, car elles-mêmes ne sont pas ni dans le bon moment, ni dans le bon endroit de leur vie.

Nous choisissons d’être avec quelqu'un qui ne nous satisfait pas complètement et ne nous rend pas heureux. Nous restons avec eux parce que nous devenons à l'aise, par peur d'être seul, par soucis du lendemain, mais ne le sommes pas fondamentalement. L’idée de prendre l’amour que cette relation nous donne nous semble encore plus douloureuse. Si vous êtes prêt à renoncer à ces relations du type pratique tout-en-un, vous devez créer le lieu et le moment parfaits pour accueillir votre âme-soeur. Vous devez devenir un expert de l'amour de soi et tomber éperdument amoureux de la vie que vous vivez. Votre âme soeur alors viendra, car vous serez en mesure de réceptionner dans votre vie, réellement la personne qui vous complètera.

undefined

Si vous ne vous sentez pas bien en ce moment dans votre vie, vous risquez de rester célibataire un peu plus longtemps encore, et c'est logique. Voici les cinq signes indiquant que vous êtes célibataire et ce que vous pouvez faire pour vous mettre à niveau et augmenter vos chances de rencontrer votre âme soeur.

Vous n’êtes pas confiant à 100%
La plupart des gens confondent leur autre moitié avec la personne qui devrait leur donner confiance. Ils s'attendent à ce que les compliments de leur partenaire leur permettent de s'épanouir et de renforcer leur moral. Ce n'est pas vrai. Votre confiance ne vient pas de l'extérieur, elle vient de l'intérieur. Pour créer un état de confiance constant et devenir une personne qui croit vraiment en ses capacités, vous devez être celui qui vous donne cette confiance.
Que pouvez-vous faire pour augmenter votre confiance en vous? Commencez à vous dire à quel point vous êtes génial. Je comprends que cela puisse paraître étrange au début, mais cela devrait devenir une norme sociale. Chaque matin, écrivez cinq choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Montrez-vous qu'en fait, vous êtes quelqu'un de bien, que votre vie est bien... Ces affirmations quotidiennes vous prouveront que vous faites beaucoup plus que ce que vous vous accordez de penser. La confiance grandira en vous, comme une graine plantée, jusqu’à ce que vous deveniez la personne qui inspire la confiance et attire les mêmes personnes, les plus performantes.

Vous n’aimez pas l'endroit dans lequel vous vivez ou votre travail
Il est évident qu’une personne malheureuse a tendance à avoir plus de difficulté à trouver une relation. Qu'est-ce qui rend quelqu'un heureux? Une personne heureuse est contente de ses choix. S'ils ne sont pas satisfaits, ils laissent cette situation derrière eux, et trouvent un autre chemin. Quelqu'un qui n’aime pas l’endroit où il habite ou son travail n’est pas un compagnon idéal. Dans ce cas vous n'êtes pas une personne qui peut aider une autre personne à grandir et il y a plutôt alors le potentiel d’abattre son partenaire.
Que pouvez-vous faire pour aller apprécier votre quotidien? Faites des changements. Comme dit le proverbe: "Rien ne change, si rien ne change." Si vous voulez changer votre vie, vous devez prendre des décisions difficiles et inconfortables qui vous mèneront à un style de vie plus heureux. Si vous n’aimez pas la ville dans laquelle vous vivez, commencez par rechercher d’autres lieux qui pourraient vous intéresser. Si vous n’aimez pas votre travail, commencez à chercher votre passion et à vous créer une véritable carrière. Entourez-vous d'énergie positive au lieu d'énergie négative. Vous ne savez jamais qui attend de vous rencontrer à votre nouveau bureau ou dans le train de votre nouvelle ville.

Vous ne pratiquez pas l'amour-propre
Si vous ne vous aimez pas, votre relation peut devenir un terrain dangereux. Si nous nous attendons à ce que quelqu'un d'autre nous donne l'amour que nous sommes supposés nous donner à nous-mêmes, nous nous sentons attachés à des personnes de manière malsaine. S'ils partent, nous avons l'impression de ne plus rien avoir. D'autre part, une personne qui pratique l'amour de soi et qui n'a pas besoin de quelqu'un pour remplir son âme peut créer une relation très saine. L'autre personne aide à grandir au lieu d'être l'unique raison de leur croissance.
Que pouvez-vous faire pour monter de niveau? Trouvez votre pratique d'amour-propre. Pour tout le monde, c'est différent. Certaines personnes aiment regarder le coucher de soleil, aller à la salle de sport régulièrement, regarder des rediffusions de leurs émissions préférées ou voyager en solo. Chaque personne se donne l'amour de soi d'une manière différente. Expérimentez avec ce qui vous rend le plus heureux en essayant quelque chose de nouveau chaque jour. Trouvez la pratique de l'amour de soi qui fait ressortir la lumière en vous et attire à son tour quelqu'un avec la même lumière belle et saine.

Vous vous ennuyez
Cela vient du même principe que de ne pas profiter de l'endroit où on vit, de son travail et de ne pas s'aimer. Si vous n’avez pas l’habitude de créer du bonheur dans votre vie, vous avez tendance à vous ennuyer. Votre vie n’est pas excitante car vous ne la rendez pas passionnante. Si vous vous ennuyez, ce n’est pas le moment de faire venir quelqu'un d’autre dans votre vie pour rendre votre vie excitante. Vous devez être cette personne.
Que pouvez-vous faire pour vous vivifier? Commencez à faire les choses différemment. Essayez de nouveaux cours, de nouveaux restaurants, de nouveaux bars, tout ce que vous n’avez jamais fait auparavant, allez-y. Qu'est-ce qui se passe lorsque vous faites des choses différentes? Votre vie devient différente. Les choses deviennent plus excitantes, l'inconnu fait partie de votre vie et vous ne savez jamais exactement où le jour ou la nuit vous mènera. Vous serez dans de nouveaux endroits et rencontrerez des autres personnes qui y sont présentes et qui font des choses excitantes. Vous rencontrerez alors des personnes du même niveau que vous et pourrez vous créer une vie excitante.

Vous recherchez votre âme soeur
Chaque personne que vous rencontrez suscite immédiatement l'idée dans votre esprit: "Est-ce celui-là?". Si vous êtes dans cette mentalité, vous n'êtes pas prêt de trouver votre âme soeur. Il reste encore beaucoup à faire pour attirer le partenaire dont vous avez besoin. Quel genre de travail intérieur est-ce? La confiance, le bonheur, l'amour de soi et la création d'excitation au sein de votre vie constituent le point de départ. La prochaine étape consiste à vous plonger et à imaginer dans ce que vous envisagez comme style de vie.
Que pouvez-vous faire pour monter de niveau? Posez-vous les questions difficiles. Quel genre de vie apporterait le plus de bonheur? Quel genre de personne voudrais-je rencontrer? Où pourrais-je rencontrer une personne comme ça? Si vous vous sentez attiré par un style de vie particulier, vous voulez vous en entourer. Vivez comme ces personnes et exploitez pleinement votre potentiel. C’est là que votre vie s’élève et que la personne de vos rêves trouve son chemin vers vous. Si vous voulez trouver votre âme soeur, vous devez trouver le moment et l'endroit parfaits pour la rencontrer. Vous ne voulez pas rencontrer quelqu'un à son point le plus bas de sa vie, et vous appuyer sur lui pour vous remonter.

Pour conclure
Vous souhaitez trouver une personne qui vous rencontrera pendant que vous êtes en plein essor et vous pousse encore plus loin dans votre développement personnel, dans votre carrière et dans vos relations. Que devez-vous faire pour devenir la personne qui réponde aux attentes de votre âme soeur?

Accueil ← Billets plus anciens