Le BLOG by Clément
clément voyance blog

Du hasard ou une synchronicité ?

Quand quelque chose d'important se produit qui ne peut pas être expliqué par la science ou le hasard, qu'est-ce que c'est? Certaines personnes ont défini ces coïncidences comme une perception extrasensorielle ou quelque chose de paranormal. Mais, est-ce la meilleure définition? Carl Jung, un éminent psychologue, a défini les coïncidences significatives comme quelque chose appelé - synchronicité. C’est quand quelque chose de significatif se produit qui peut réaffirmer ce que vous pensiez. Vous rêvez peut-être d'un objet en particulier. Ensuite, le lendemain, votre ami vous donne exactement cet objet. Bizarre, non? Ces choses se produisent de manière synchronisée, et elles peuvent même être un message de "l'univers". Alors, comment vivez-vous ce phénomène étonnant?

À l'origine, Carl Jung a inventé l'expression "synchronicité" pour expliquer l'inexplicable. Il avait une patiente incroyablement intelligente. Jung dit que la clé pour comprendre la synchronicité est de regarder au-delà de sa coïncidence. Bien sûr, les coïncidences se produisent tout le temps, mais c'est quand il y a une compréhension plus profonde de la coïncidence que la synchronicité a lieu. En fait, Carl Jung a défini la synchronicité comme suit: "une coïncidence significative de deux événements ou plus où quelque chose d'autre que la probabilité du hasard est impliqué".
La synchronicité, c'est quand deux choses se produisent qui sont clairement plus qu'une coïncidence, mais ne peuvent pas être expliquées. Certaines personnes peuvent penser que c'est un signe qu'elles suivent le bon chemin, qu'elles font le bon choix, ou peut-être qu'elles sont même sur le point de faire un mauvais choix (en fonction des événements liés). Cela pourrait être un signe de votre dieu, de l'univers ou de tout ce en quoi vous croyez.
Les gens remarque d'ailleurs que lorsqu'ils apprennent ce qu'est la synchronicité, ils semblent la trouver beaucoup plus dans leur vie. C’est le cas du phénomène Baader-Meinhof, c’est-à-dire qu’après avoir appris quelque chose, vous le voyez soudainement partout. C'est parce que la synchronicité repose sur la découverte.

undefined

La synchronicité se produit souvent à des moments émotionnels de notre vie. Cela signifie que lorsqu'il y a du chagrin, la mort, de l'amour ou une émotion élevée, il y a plus de chances de voir la synchronicité. Exemple de synchronicité est la montre d'une femme qui s'était arrêtée dans un événement apparemment aléatoire. Cependant, elle a ensuite appris que son père était décédé à ce moment-là. Quand elle est arrivée à la maison, toutes les horloges de sa maison s'étaient arrêtées à cette même heure.

Comment cela pourrait expliquer les événements de votre vie
Y a-t-il déjà eu un moment dans votre vie où vous voyiez les mêmes signes, couleurs ou personnes? Avez-vous déjà ressenti qu'une coïncidence n'était pas simplement une coïncidence mais quelque chose de plus? Si oui, cela aurait pu être la synchronicité. Carl Jung s'est concentré sur l'inconscient et les choses qui ne pouvaient pas être expliquées. Ce n'est pas parce que vous sentez qu'il y a un lien lorsque la justification dit qu'il n'y en a pas que vous vous trompez. Il y a peut-être des coïncidences significatives, et peut-être que vous les vivez. S'il y a deux événements dans votre vie qui semblent aller de pair, c'est la synchronicité. Cela peut également être le signe qu'une grande décision est à venir.

Comment la synchronicité se manifeste
Le seul problème avec la synchronicité est que on a du mal à le définir vraiment. Carl Jung lui-même, et les psychologues qui s'y sont intéressés ont eu du mal à la décrire parce que c'est un mot pour expliquer l'inexplicable. Cependant, il existe certaines façons dont la synchronicité semble se manifester, notamment:

Pourquoi vous n'avez jamais vu de synchronicité auparavant
Si vous pensez ne pas avoir connu de synchronicité, vous ne l'avez peut-être et tout simplement pas identifiée. Le fait est que beaucoup de gens ont des coïncidences significatives. C’est généralement à un moment de leur vie qu’ils prennent une décision importante ou que quelque chose de grave se produit.
La synchronicité ne vous abandonne pas. Ce n'est pas comme si certaines personnes pouvaient en faire l'expérience et d'autres non. Cependant, il peut être difficile de rassembler les pièces si vous ne la recherchez pas.

Pour conclure - Comment voir la synchronicité dans votre propre vie
Plus vous recherchez des connexions dans des coïncidences, plus vous voyez la synchronicité se produire. Et la clé de tout cela est en fait assez simple. Tout ce qu'il faut, c'est la pleine conscience. Tant de fois, nous sommes coincés sur nos téléphones ou nous nous précipitons dans la vie. Lorsque nous ralentissons et prenons le temps de vraiment vivre l'instant présent, c'est là que la synchronicité se produit. Voici quelques façons de pratiquer la pleine conscience pour voir la synchronicité:
- Passer du temps à méditer
- Lorsque vous marchez ou conduisez, rangez votre téléphone et vivez le temps présent
- Recherchez des connexions dans les événements qui vous arrivent
- Traitez vos émotions et voyez ce qui se passe autour de vous lorsque vous êtes bouleversé ou excité
- Ne soyez pas si rapide pour balayer quelque chose au hasard

Guérir d'un traumatisme

Guérir les traumatismes et les blessures est un travail difficile. Beaucoup de gens se tournent vers un chemin spirituel parce que rien d'autre ne fonctionne vraiment ou ne guérit que partiellement leur douleur. L'amour divin, la recherche de la compréhension en Soi, est l'outil le plus puissant qui existe, et dans aucun autre aspect du chemin spirituel cet outil n'est le plus nécessaire. Il y a trop de traumatismes et de blessures à énumérer, mais je tiens à souligner qu'ont peut guérir de tout, vraiment. Il faut beaucoup de dévouement et d'amour-propre pour surmonter ses blessures, mais cela peut être fait.

Un voyage de transformation positive
Le chemin spirituel et l'éveil spirituel vous emmèneront paradoxalement directement à votre douleur. Il n'y a pas de détour possible. Vous devez passer par là pour en guérir. C'est une chose effrayante pour à peu près tout le monde. Dans une société soucieuse de se cacher de la difficulté et de l'inconfort, l'idée même de s'asseoir dans l'obscurité de sa douleur pour la guérir et la transmuter semble être une chose folle à faire. Cependant, les tendances à l'évitement de notre culture accumulent simplement d'énormes quantités de douleurs non satisfaites et non clarifiées. Cette douleur nous assaille et nous pourrit. Cela dicte ce que nous faisons en évitant tout ce qui semble enflammer cette douleur. Il nous contrôle et nous gouverne. Guérir signifie que nous devons y faire face. En y faisant face, nous pouvons devenir libres.

undefined

Le flot de larmes emporte tout
Pleurer n'est pas bien vu dans notre société. Pour la plupart des gens, ils pensent que c'est un signe de faiblesse. Les pleurs sont donc étouffés, ou cachés quelque part dans un placard. Quelques autres utilisent les pleurs et leurs émotions comme outils pour obtenir ce qu'ils veulent. En infligeant un inconfort émotionnel à d'autres personnes qui ne peuvent pas ressentir d'émotions, ces individus peuvent même contrôler une situation. D'autres sont encore perdus dans leurs émotions. Tout comme les mers déchaînées, ils sont noyés dans leurs émotions sans résultat.
Les pleurs et le chagrin, à bien des égards, doivent être guéris. Vous devez trouver de l'espace pour qu'il soient simplement une libération sans s'y vautrer ou s'y perdre. Ce type de deuil est une partie très réelle du processus spirituel, et il est certain que celui, ou celle, marche vraiment sur ce chemin ne se retrouve pas dans les profondeurs de la tristesse et du chagrin à différents moments. Ce n'est pas parce que nous sommes mauvais que cela se produit. Nous avons tout simplement transporté trop de douleur et trop de pertes pendant si longtemps. Ça remonte alors. Elle doit sortir, se vider, se purger. Ensuite, vous pouvez commencer à guérir.

Partir à la découverte de soi
Le processus de guérison a son propre calendrier. Vous ne pouvez pas le mesurer en temps ou en larmes. Il suivra son cours. Il est souvent important de se connecter avec une communauté, un enseignant et une philosophie. Ces choses peuvent vous tenir à travers l'obscurité. Ils peuvent également vous aider à trouver des outils supplémentaires (conseils psychologiques, guérison somatique, astrologie, thérapie de yoga, etc) en fonction de ce dont vous avez besoin pour soulager la douleur.
Il est important que vous ne vous concentriez pas sur la façon dont vous vous sentez mal, mais que vous autorisiez simplement à observer ce qui bouge à travers vous. Nous sommes tellement habitués à nous identifier à notre douleur et à jouer la victime que cela peut être un défi. Je vous encourage à trouver le courage de garder de la place pour votre deuil. Ça ira. C'est en fait normal. Vous êtes normal. Vous n'êtes pas fou (fou n'est qu'un moyen pour le monde rationnel d'essayer de tout définir à l'aide d'un format - mais vous savez que l'ampleur de la vie ne peut pas tenir dans un petit schéma formaté).

Pour conclure
Voici quelques caractéristiques clés pour vous guider dans le processus de guérison. Il vous faudra de la ténacité - et vous devez décider que vous en valez la peine et que le processus en vaut la peine. Vous réussirez. Faites-en votre mantra: "Je suis fort. Je vais m'en sortir." L'amour de Soi - vous devez vraiment vous aimer. L'amour accélérera ce processus. L'amour vous permettra de ne pas vous réapproprier ces histoires, les douleurs, et les blessures restantes de la matière noire qui sort de vous, elle doit vous quitter, vous ne devrez pas vous identifier à ces blessures, elles ne vous définissent pas. Ces histoires sont des mensonges. L'amour est la lumière qui révèle ce mensonge et vous aide à guérir dans l'être rayonnant que vous êtes vraiment.
Pour retrouver l'absence de traumatisme originelle, qui nous est donnée le jour de notre naissance - le bébé arrive au monde, pur et vierge de tout - et vous permettre la transgression de vos traumatismes et blessures. Vous libérer de la douleur et des traumatismes est une étape clé pour commencer le chemin spirituel et pendant le processus d'éveil. Vous allégez la charge. Vous n'avez pas besoin de porter tous les fardeaux que vous portez. Maintenant, à ce stade, vous pouvez commencer à trouver un peu de paix. C'est comme la boue dégagée du pare-brise de votre voiture. Vous pouvez commencer à voir en quoi consiste ce chemin et pourquoi il a valu toutes les larmes. Vous pouvez commencer à voir où vous allez à nouveau.

Nous avons le choix

Les épidémies, comme les tremblements de terre, les tornades et les inondations, font partie du cycle de vie sur la planète Terre. Cela a toujours existé et continuera de se produire... Comment allons-nous réagir? Avec avidité, haine, peur et ignorance? Cela n'apporte que plus de souffrance. Ou avec générosité, clarté, constance et amour?

C'est le moment de l'amour
Il est temps pour nous, ou pour certains d'entre nous, de devenir des bodhisattvas. Dans les enseignements bouddhistes, le Bodhisattva est quelqu'un qui jure de soulager la souffrance et apporte des bénédictions en toutes circonstances. Un Bodhisattva choisit de vivre avec dignité et courage face aux évènements, et dégage de la compassion pour toute l'humanité. La compassion est un sentiment par lequel un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d'autrui, et poussé à y remédier, par amour, morale ou éthique.
Ce n'est pas une métaphore. En tant que Bodhisattvas, il nous est maintenant demandé de conscientiser, réellement, la mesure de la tragédie du monde et de répondre avec amour.

Vous l'avez sûrement remarqué, l'écart entre les personnes conscientes, ouvertes, reliées ou connectées, et les personnes inconscientes, au ras des pâquerettes, dans leurs peurs, et leur non-évolution, est de plus en plus marqué. Cet écart se creuse de plus en plus. Et ce n'est pas un hasard...
Le cheminement du Bodhisattva est devant nous. Une chose intéressante est que nous pouvons voir quelques bodhisattvas autour de nous en ce moment. -Uniquement ceux, qui sont désintéressés, et ne cherchent pas à tirer la couverture à eux dans ces circonstances, par pur égo...- Nous pouvons en voir chanter de leur balcon à ceux qui sont enfermés à l'intérieur. Nous les voyons chez de jeunes voisins qui s'occupent des aînés à proximité, chez nos braves travailleurs de la santé et tous ceux qui ne sont pas applaudis qui transportent les marchandises vivrières et qui remplissent les étagères de nos épiceries.

undefined

Que puis-je faire? Que pouvons-nous faire?
En ce moment, nous pouvons nous asseoir tranquillement, prendre une profonde respiration et reconnaître notre peur et notre appréhension, notre incertitude et notre impuissance... et regarder tous ces sentiments avec un cœur compatissant pour nous-même. Observer nos propres émotions, en prendre conscience. Nous pouvons dire à nos sentiments et à notre incertitude: "Merci d'avoir essayé de me protéger" et "Je vais bien pour l'instant". Nous pouvons mettre nos craintes sur les genoux de Bouddha, la Vierge Marie, Quan Yin, Jésus, une Âme disparue, peut importe, les placer dans la lumière en tout cas. Dans la compassion et la lumière des anciennes générations aussi, qui ont vécu bien pire, que d'être enfermé dans le luxe de nos maisons ou appartements contemporains, remplis de technologie et bien au chaud tout en pouvant manger à notre faim.

Quand nous faisons ce travail de compassion à nous même, et en conscientisant ces émotions, nous pouvons sentir que nous appartenons à quelque chose de plus grand, de générations de survivants dans la vaste toile de l'histoire et de la vie, "transportés" comme disent les anciens Ojibwa, "par de grands vents à travers le ciel".
C'est une période de mystère et d'incertitude. Respirez. Les voiles de séparation entre les êtres se délitent, et la réalité de l'interconnexion est évidente pour tout le monde sur terre. Nous avons besoin de cette pause, peut-être même, sûrement, besoin de notre isolement pour voir combien nous avons besoin les uns des autres.

Stoppons l'ignorance
Il est maintenant temps d'ajouter notre part. Le Bodhisattva se tourne délibérément vers la souffrance pour servir et aider ceux qui l'entourent de toutes les manières possibles. C'est le test que nous attendions. Nous savons comment procéder.

Il est temps de renouveler votre vœu. Asseyez-vous tranquillement et demandez à votre cœur: quelle est ma meilleure intention, ma plus noble aspiration pour cette période difficile?
Votre cœur répondra. Laissez ce vœu devenir votre étoile-guide. Chaque fois que vous vous sentez perdu, souvenez-vous en et cela vous rappellera ce qui compte.

Il est temps d'être le médicament, la musique apaisante, la lampe dans l'obscurité. De rayonner d'amour. Soyez porteur d'espoir. S'il y a des funérailles, envoyez votre amour avec une chanson.
Faites confiance à votre dignité et à votre bonté. Là où d'autres amassent par peur...aidez! Là où d'autres laissent jaillir leur colère...soyez zen! Là où certains se comportent mal...prenez du recul! Là où les autres trompent...défendez la vérité! Là où d'autres sont dépassés ou insouciants... soyez gentils et respectueux!

Lorsque vous vous inquiétez pour vos parents, vos enfants, vos bien-aimés, laissez votre cœur s'ouvrir pour partager votre compassion, et pour chacun qui ressent la même inquiétude pour ses parents, ses enfants et ses proches. C'est le grand cœur de la compassion. Le Bodhisattva dirige la compassion vers tout le monde - ceux qui souffrent et sont vulnérables, et ceux qui causent de la souffrance. Nous sommes tous dans le même bateau. Au niveau de l'âme il n'y a pas de jugement, de ce qui est bon ou mauvais -c'est ainsi- point.

Il est temps de repenser un nouveau monde, d'envisager de partager notre humanité commune, d'envisager comment nous pouvons vivre de la manière la plus authentique et la plus belle possible en harmonie. Mettons en place au travers de cette difficulté, ce que nous avons l'intention de nourrir, nous pouvons le faire.

Pour conclure
En fin de compte, rappelez-vous de qui vous êtes. Vous êtes une conscience intemporelle, la conscience de l'âme qui est née dans votre corps. Vous êtes né de l'étincelle de cette âme, et même maintenant, justement maintenant, vous pouvez communier avec elle, à l'intérieur de vous, votre étincelle de vie, et devenir cette conscience aimante et compatissante de ce que vous vivez et ressentez, de ce que tout le monde vit et ressent...

Quand un bébé vient au monde, notre première réponse est l'amour.
Lorsqu'un être cher meurt, la main que nous tenons est un geste d'amour.
L'amour et la conscience intemporelle de l'âme sont qui vous êtes.
Faites-lui confiance.

Les empathes sont des experts en psychologie humaine

Vous sentez-vous souvent profondément à l'écoute des sentiments des gens autour de vous? Les foules vous mettent-elles mal à l'aise? Pourriez-vous (ou les personnes les plus proches de vous) vous décrire comme une personne sensible? Si c'est le cas, vous pourriez être un empathe. Le Dr Judith Orloff, une pionnière dans le domaine, décrit les empathes comme ceux qui absorbent les joies et les tensions du monde comme des "éponges émotionnelles". Elle suggère que les empathes manquent des filtres que la plupart des gens utilisent pour se protéger d'une stimulation excessive et ne peuvent s'empêcher de prendre en compte les émotions et les énergies environnantes, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.
Les empathes ont une sensibilité plus élevée aux stimulis extérieurs tels que les sons, les traits de personnalités et les environnements mouvementés. Ils apportent beaucoup de cœur et de soin au monde et ressentent les choses très profondément.

La nature compatissante des empathes et leur capacité à ressentir les émotions et l'énergie des autres sont en fait quelque chose que vous ne devriez jamais percevoir comme un signe de faiblesse. Les empathes sont des individus vraiment uniques. Ils sont excellents pour lire le langage corporel et devinez quoi? Ils n'ont aucun problème à lire dans votre esprit aussi. Ils peuvent ressentir vos sentiments et vos pensées, et vous pouvez même ne pas en être conscient.
Les empathes ont une caractéristique innée qui les rend encore plus puissants - ce sont des experts en psychologie humaine. Ils ont juste besoin d'un regard et ils peuvent instantanément dire si cette personne est manipulatrice ou trompeuse. Cette capacité leur permet de se protéger contre les manipulations et les blessures.
N'essayez jamais de cacher vos intentions à un empathe. Et si jamais vous pensez les tromper, vous feriez mieux de vous débarrasser de cette idée dès que possible, car ils ne vous pardonneront jamais.

undefined

Ce sont les meilleurs détecteurs de mensonge
Que ce soit en accordant une attention particulière aux détails "inutiles" d'une histoire qu'une personne révèle ou en observant ses yeux et ses mouvements corporels tout en parlant, cela n'a pas d'importance, les empathes sont les maîtres de ces tactiques de détection de mensonge. Les empathes naissent avec le don de repérer les menteurs, les tricheurs et toutes sortes de gens bidons. Ils le sentent jusque dans leurs tripes quand quelqu'un essaie de mentir et de les manipuler. Vous ne pouvez pas les tromper! Leur talent inné pour détecter la malhonnêteté et le mensonge au moment où ils sont prononcés, cela rend vraiment difficile pour les autres de les tromper. Donc, si vous avez tendance à créer votre vérité, même si vous n’avez l’habitude de dire des mensonges, vous devez être complètement clair avec un empathe.

Ils peuvent facilement ressentir la haine
La haine transmet une énergie négative si puissante qu’un empathe ne peut pas la supporter. Au moment où ils sentent que quelqu'un ressent de la haine envers eux, ils se distancient de cette personne car ils ne veulent pas être affectés par la négativité.
Ils peuvent également ressentir facilement vos préjugés. Un empathe saura toujours si vous avez des préjugés cachés envers quelqu'un avec une couleur de peau, une orientation sexuelle ou des différences de personnalité, même si vous-même n'en êtes pas conscient. Le fait est que les empathes ne peuvent pas supporter les gens superficiels, pleins de préjugés et de haine envers des gens qui sont différents d'eux.
S'ils voient que vous êtes fanatique, ils essaieront de vous convaincre de changer votre façon de voir et de juger les gens, mais si vous restez ferme sur vos préjugés, il ne leur faudra pas longtemps pour se distancier de vous.

Ils peuvent savoir quand vous n'êtes pas bien
Lorsqu'un empathe remarque que quelque chose vous dérange, il vous posera la question ou vous demandera comment vous allez. Et vous vous trompez terriblement si vous croyez qu’une réponse simple comme "Oui, je vais bien" les convaincra que vous êtes "vraiment bien". Le fait est que vous ne pouvez pas cacher vos sentiments et votre état d’esprit à ces détecteurs d’humeur. Vous pouvez leur dire que vous allez bien si vous ne voulez pas expliquer pourquoi vous êtes inquiet ou triste, mais ils sauront toujours que vous leur mentez. Et, ils vous demanderont de leur expliquer pourquoi vous vous sentez ainsi et vous offriront une oreille attentive, et feront de leur mieux pour vous aider et vous soutenir.

Ils peuvent sentir la flatterie
Un empathe reconnaîtra immédiatement quand quelqu'un lui fait de faux compliments ou se permet une manipulation d'affection parce qu'il veut en tirer quelque chose, que ce soit son attention, son aide ou son approbation. Et c'est quelque chose qu'ils détestent tout simplement. Même s'ils ne réagissent en aucune façon à votre fausse flatterie, ils déchiffrent vos véritables intentions et savent que ce que vous essayez de faire est de les manipuler.
Ils savent donc aussi quand vous prétendez être quelqu'un que vous n'êtes pas. Quand les gens agissent de façon fictive, ils le font parce qu'ils veulent cacher leurs mauvaises intentions ou qu'ils ne se sentent tout simplement pas à l'aise dans leur propre peau. Quelle que soit la raison, un empathe sait quand une personne agit faussement, s'efforçant d'être quelqu'un qu'elle n'est pas. Et c'est quelque chose qu'ils n'aiment pas vraiment.

Pour conclure
Si vous voulez vraiment attirer l’attention d’un empathe ou le garder dans votre vie, assurez-vous que vous êtes toujours vous-même et essayez d’avoir confiance en vous, d'être bien dans votre peau. Ils vous accepteront et vous chériront pour qui vous êtes, avec tous vos défauts, bizarreries et insécurités, car il n'y a rien de plus attrayant pour un empathe que quelqu'un qui est son vrai Moi.

La physique quantique pourrait-elle expliquer le 6eme sens?

Il y a quelques années, une expérience a permis à un sujet testé en Inde de communiquer avec quelqu'un en France sans lui parler ni le connaître. Plus tard dans l'année, un autre groupe a développé une interface télépathique qui a permis à deux personnes de collaborer en utilisant leur esprit pour jouer à un jeu vidéo. Mais ces modalités télépathiques pour nos gadgets technologiques semblent analogiques par rapport à la télépathie psychique que beaucoup d'entre nous connaissent à un moment donné de notre vie. L'intrication quantique pourrait-elle combler ce vide?

Recherches sur la télépathie
La communication cerveau à cerveau, ou ce que la plupart d'entre nous pourrait appeler la télépathie, est en cours de développement pour créer des interfaces plus avancées et plus pratiques pour la technologie que nous utilisons aujourd'hui. Bien que cela soit assez lent pour le moment, ces interfaces pourraient bientôt être utilisées pour manipuler télépathiquement les appareils sans fil, contrôler les prothèses et communiquer de nouvelles façons.

Notre cerveau est un réseau complexe de neurones et de synapses transmettant des signaux électriques qui deviennent des souvenirs, des commandes et des idées. Et lorsque ces neurones transmettent des données dans les deux sens, ils créent à leur tour des ondes cérébrales, ou des oscillations synchrones qui agrègent et transfèrent des informations à travers différents segments du cerveau.
Aujourd'hui, ces ondes cérébrales peuvent être traduites à l'extérieur du cerveau grâce à l'utilisation de l'électroencéphalographie ou d'un système EEG. Ces bonnets de bain parsemés d'électrodes mesurent en continu les signaux électriques du cerveau dans différentes régions, les traduisant en données qui peuvent déterminer d'où proviennent ces signaux dans le cerveau et quelles sont leurs intentions générales.

Dans une expérience de 2014, les chercheurs ont fait une percée avec une nouvelle interface qui permettait aux signaux du cerveau d'un individu de manipuler un exosquelette robotique, permettant à un homme autrefois paralysé de donner le coup d'envoi lors de la Coupe du monde. Les scientifiques impliqués dans ces expériences pensent qu'ils présagent un avenir dans lequel cette technologie devient si courante que nous allons surfer sur Internet et manipuler nos appareils en utilisant la pensée seule.

undefined

Alors, le 6eme sens existe-t-il?
En ce sens, la communication télépathique s'est avérée essentiellement possible, mais qu'en est-il du type de phénomènes télépathiques que nous connaissons naturellement? La plupart des gens ont connu un certain type d'expériences inquiétantes, que ce soit sous forme de précognition, de clairvoyance, d'intuition ou de projection à distance, de télépathie.
Mais si ce phénomène était mesuré dans le fonctionnement des interfaces cérébrales, nous nous attendrions à voir des choses comme une décroissance du signal des ondes cérébrales sur de longues distances, ou des interférences provenant d'autres émissions d'ondes cérébrales.

La théorie de la résonance morphique de Rupert Sheldrake propose une idée selon laquelle tous les systèmes auto-organisés dans la nature puisent dans une sorte de mémoire collective qui n'est pas stockée dans le cerveau. Au lieu de cela, cette mémoire héritée existe psychiquement et est accessible sans égard à distance et dans le temps.
Un aspect de ce concept est que la mémoire est transmise par la génétique, mais pas dans le sens où les informations sont inscrites dans notre ADN. Au contraire, Sheldrake fournit l’exemple de l’échec du Projet du génome humain, qui n’a pas pu prédire si une maladie ou des attributs physiques seraient transmis sur la base de son ADN.
Même pour quelque chose d'aussi simple que la taille, il s'est avéré que les informations tirées du séquençage génétique ne fournissaient que cinq pour cent de confiance pour prédire la taille de la descendance des sujets, contre 80 pour cent de confiance pour mesurer simplement la taille des parents.

Au lieu de cela, cette mémoire collective semble être transmise au sein de groupes de la même espèce qui coexistent ensemble, et plus un groupe est uni, plus un lien psychique est fort. Dans la nature, cela peut être vu dans le comportement des oiseaux ou des poissons. Lorsque ces animaux pullulent, ils changent brusquement de direction sans se heurter. Cet état d'esprit de la ruche est quelque chose d'inexpliqué par la science, alors que des preuves d'un certain type de communication télépathique peuvent être probables.

L'explication quantique possible
Les physiciens n'aiment pas ce qui devient une théorie galvaudée selon laquelle il pourrait y avoir un lien entre la physique quantique et notre conscience; néanmoins, il semble y avoir de plus en plus de preuves d'un lien. Einstein n'était pas le plus grand fan de l'intrication quantique, le rejetant comme "une action effrayante à distance", car cela ne cadrait pas avec sa théorie générale de la relativité. Mais l'intrication quantique est désormais un concept éprouvé utilisé pour l'informatique quantique, et certains physiciens pensent qu'il pourrait jouer un rôle dans notre conscience.

Sir Roger Penrose a proposé pour la première fois l'idée d'un lien entre les processus quantiques et la conscience. L'idée était considérée comme sacrilège pour ses collègues matérialistes, qui croyaient que la conscience était un produit physique du cerveau. Cependant, il y a eu une autre vague d'acceptation pour cette théorie appuyée par la recherche. Dean Radin est l'un des noms les plus notables qui étudie ce qu'il appelle les "esprits enchevêtrés". C'est le chef de l'Institut des sciences noétiques et a consacré une grande partie de sa carrière à l'étude des phénomènes psychiques, sous l'hypothèse que l'intrication quantique peut combler l'écart entre une fonction apparemment paranormale et la science prouvable.

Dean Radin dit que sur la base de la science du XVIIe siècle ou de la physique newtonienne, il est facile de considérer la télépathie et les phénomènes psychiques comme paranormaux, mais maintenant que l'intrication quantique a été prouvée et que des objets séparés peuvent être connectés à de grandes distances, ces "6ème sens" pourrait potentiellement devenir une fonction naturelle reproductible.
À cet égard, il est possible que l'univers lui-même soit un objet unique, enchevêtré par lui-même, tout comme notre cerveau. Et si la physique quantique est en mesure de le prouver, elle pourrait bien changer notre conception entière de la réalité et de la conscience elle-même.

Les personnes que l'on rencontre nous sont destinées

Vous êtes destiné à croiser certains individus dans votre vie, parce que vous partagez une connexion cosmique, karmique et spirituelle. L'univers vous les a amenés pour une raison. Tout le monde sert un objectif bien plus élevé dans sa vie que ce qui est visible, ainsi ces personnes vous aident (parfois durement) à comprendre des choses, des situations, des évènements, des émotions tout comme vous le faites dans leur vie à elles.

Il n'y a pas de coïncidences dans la vie. Tout se passe pour une raison, y compris pourquoi et comment nous rencontrons certaines personnes à un certain moment. Il y a un sens et un but derrière toutes nos rencontres, que nous le sachions ou non. Il y a un peu de providence divine dans toutes les rencontres "fortuites". Le plus triste, c'est que nous ne connaissons pas le sens derrière tout cela. Ces individus peuvent être là dans votre vie, parce que nous avons quelque chose à apprendre d'eux ou parce que nous devons tous les deux apprendre les uns des autres. Parfois, ces gens nous secouent pour que nous puissions voir le monde plus clairement.
Le cosmos met ces gens sur notre chemin parce que nous sommes juste destinés à nous rencontrer.

undefined

Les âmes qui sont là pour rester
Ces personnes sont vos accompagnants pour toujours, mais ils sont difficiles à trouver. Ils seront avec vous tout au long de votre voyage et vous accompagneront dans tout cela. Ils deviendront votre système de soutien. Les moments infinis que vous partagez avec eux deviendront des souvenirs d'une vie. Lorsque vous leur parlez, vous pouvez vider votre sac émotionnel, car vous savez qu'ils vous comprennent. Lorsque vous rencontrez cette personne, vous sentirez que c'était votre destin de la rencontrer.

Les individus qui ont une connexion courte mais puissante avec vous
Parfois, nous rencontrons des gens qui sont présents dans nos vies pendant ce qui ne sera qu'un instant mais leur essence reste avec nous pour toujours. L'impact qu'ils ont eu sur nous durera toute la vie. Ils viendront comme des connaissances, des enseignants ou même des personnes avec qui nous sortons brièvement. Vous n'aurez pas l'impression qu'ils sont comme un pilier de votre vie, mais ce qu'ils vous ont appris ou vers quoi ou qui d'autre ils vous ont mené, ceci laissera une impression durable. Ces personnes seront présentes ou passeront dans votre vie quand vous aurez vraiment besoin de quelqu'un pour reconnaître ou éveiller vos talents.

Des gens qui vous rappellent quelque chose d'important
Qu'ils restent longtemps ou brièvement, ces personnes sont là pour vous rappeler quelque chose sur vous-même. Plus vous vieillissez, plus vous oubliez beaucoup de choses qui vous ont procuré de la joie. Ces personnes sont là pour vous le rappeler et bien plus encore. Ils apportent une connaissance profonde de Soi et vous aident à comprendre des parties de vous-même que vous ne saviez pas explorer ou utiliser, mais aussi il peuvent valider ou confirmer une expérience, une attitude à avoir, un sentiment. Même s'ils partent, ils resteront à jamais dans votre cœur à cause de la sagesse qu'ils ont apportée à votre vie.

Des personnes qui éveillent votre esprit
Parfois, vous rencontrez des gens qui vous obligent à tenir compte de la situation actuelle afin de pouvoir avancer en tant que nouvelle personne. Ils vous éveilleront de différentes manières, vous indiquant parfois un chemin à suivre vers vos nombreux talents et capacités. C'est le genre de personnes qui vous forceront à vous transformer parce que cela est nécessaire pour activer des parties de vous qui sont en sommeil depuis trop longtemps. Ils rallument le feu et conduisent à l'intérieur de vous afin que vous soyez prêt à faire de nouveau un acte de foi.

Les gens qui doivent être évités dès le départ
Enfin, nous rencontrerons des individus qui sont toxiques pour nous et qui n'ont jamais été destinés à faire partie de notre vie. La seule chose que vous apprendrez d'eux est de savoir qui est censé être tenu à l'écart de votre vie. Ils entrent dans votre vie avec des vibrations négatives et ne risquent que de vous blesser. Ce sont ces personnes qui vous feront vous sentir différent de qui vous êtes, en vous adaptant de façon déraisonnable parfois, en raison de leur comportement toxique. Au moment où vous repérez cette personne négative, il pourrait être sage de vous en couper car elle laissera inévitablement beaucoup de destruction dans votre vie.

Reconnaître sa part sombre

Si nous restons dans l'ignorance et que nous ne sommes pas dans l'intégration et l'acceptation de la part obscure du SOI, l'individu est condamné à souffrir parce qu'il se ment à lui-même, et c'est comme si il était déguisé par rapport à sa personnalité réelle, renforçant sa disharmonie et son déséquilibre. Car ce n'est que lorsque l'ombre est reconnue, non refoulée, qu'elle peut être utile pour élargir la gamme de tous les possibles dans notre vie.

undefined

C'est une pensée effrayante que l'homme ait aussi un côté sombre, constitué non seulement de petites faiblesses, mais surtout d'une partie noire avec des mécanismes puissamment démoniaques. L'individu en sait rarement quelque chose - pour lui, en tant qu'Être, il est incroyable qu'il doive toujours, en toute circonstance, aller au-delà de lui-même. Mais laissez ces créatures inoffensives former une masse, et il en sort un monstre qui fait rage. (Carl Jung, sur la psychologie de l'inconscient)

Un Être double - à la fois lumière et ombre
Ce concept consiste à embrasser les ténèbres à l'intérieur de notre Être et à apprécier que, en tant que force de la nature, à la fois individuellement et collectivement, notre côté obscur sert à nous diriger vers l'évolution de notre personnalité. En reconnaissant le côté sombre de notre existence, c'est-à-dire, ne pas résister à ses débordements et à ses messages, nous sommes capables de confronter la souffrance et l'adversité avec la compréhension qu'un intérêt plus grand est servi sous forme d'un éveil spirituel.

L'ombre est la plus destructrice, insidieuse et dangereuse lorsqu'elle est habituellement réprimée et projetée, se manifestant par une myriade de troubles psychologiques allant de la névrose à la psychose, à l'hostilité irrationnelle contre sa propre personnelle, et même la dépression chronique... De tels symptômes, attitudes ou comportements négatifs découlent du fait d'être possédé ou conduit par l'ombre que nous ignorons, et à laquelle par ce fait là nous lui donnons encore plus de force pour agir !

Pour conclure
Cultiver un état d'esprit propre à prospérer dans la vie, à la fois dans sa part sombre et dans sa part évolutive, c'est ce qui vous permettra de chercher à obtenir la meilleure version de vous-même. Une grande partie de ce que nous avons compris de nos jours à propos de la conscience nous dit que, le monde est matériellement créé d'abord au niveau de nos pensées, et par conséquent, il est essentiel de mettre en pratique ce que nous savons pour créer la paix intérieure dans les périodes de chaos. Alors exprimez votre part sombre, laissez-là vous parler, ressentez-là, et à ce moment vous verrez que plutôt que de l'ignorer, c'est votre meilleure façon de l'appréhender pour mieux maîtriser votre vie... Car vous aurez compris à quel point vous souffrez, et donc vous aurez de la compassion envers vous-même...

Accueil ← Billets plus anciens