Le BLOG by Clément
clément voyance blog

Reconnaître sa part sombre

Si nous restons dans l'ignorance et que nous ne sommes pas dans l'intégration et l'acceptation de la part obscure du SOI, l'individu est condamné à souffrir parce qu'il se ment à lui-même, et c'est comme si il était déguisé par rapport à sa personnalité réelle, renforçant sa disharmonie et son déséquilibre. Car ce n'est que lorsque l'ombre est reconnue, non refoulée, qu'elle peut être utile pour élargir la gamme de tous les possibles dans notre vie.

undefined

C'est une pensée effrayante que l'homme ait aussi un côté sombre, constitué non seulement de petites faiblesses, mais surtout d'une partie noire avec des mécanismes puissamment démoniaques. L'individu en sait rarement quelque chose - pour lui, en tant qu'Être, il est incroyable qu'il doive toujours, en toute circonstance, aller au-delà de lui-même. Mais laissez ces créatures inoffensives former une masse, et il en sort un monstre qui fait rage. (Carl Jung, sur la psychologie de l'inconscient)

Un Être double - à la fois lumière et ombre
Ce concept consiste à embrasser les ténèbres à l'intérieur de notre Être et à apprécier que, en tant que force de la nature, à la fois individuellement et collectivement, notre côté obscur sert à nous diriger vers l'évolution de notre personnalité. En reconnaissant le côté sombre de notre existence, c'est-à-dire, ne pas résister à ses débordements et à ses messages, nous sommes capables de confronter la souffrance et l'adversité avec la compréhension qu'un intérêt plus grand est servi sous forme d'un éveil spirituel.

L'ombre est la plus destructrice, insidieuse et dangereuse lorsqu'elle est habituellement réprimée et projetée, se manifestant par une myriade de troubles psychologiques allant de la névrose à la psychose, à l'hostilité irrationnelle contre sa propre personnelle, et même la dépression chronique... De tels symptômes, attitudes ou comportements négatifs découlent du fait d'être possédé ou conduit par l'ombre que nous ignorons, et à laquelle par ce fait là nous lui donnons encore plus de force pour agir !

Pour conclure
Cultiver un état d'esprit propre à prospérer dans la vie, à la fois dans sa part sombre et dans sa part évolutive, c'est ce qui vous permettra de chercher à obtenir la meilleure version de vous-même. Une grande partie de ce que nous avons compris de nos jours à propos de la conscience nous dit que, le monde est matériellement créé d'abord au niveau de nos pensées, et par conséquent, il est essentiel de mettre en pratique ce que nous savons pour créer la paix intérieure dans les périodes de chaos. Alors exprimez votre part sombre, laissez-là vous parler, ressentez-là, et à ce moment vous verrez que plutôt que de l'ignorer, c'est votre meilleure façon de l'appréhender pour mieux maîtriser votre vie... Car vous aurez compris à quel point vous souffrez, et donc vous aurez de la compassion envers vous-même...

Les vertus du Laurier

Depuis l'époque des Grecs et des Romains, les feuilles de laurier étaient considérées comme une herbe médicinale précieuse. De nos jours, nous les utilisons principalement pour pimenter notre cuisine maison, mais il y a des siècles, ces feuilles avaient un but bien différent.
Alors que nous brûlons généralement des bâtons ou des cônes d'encens, les feuilles de laurier étaient autrefois (et dans certains endroits, encore) brûlées dans des maisons et des lieux de culte. Certaines raisons étaient religieuses, certaines même ésotériques, mais d'autres étaient fondées sur le fait scientifique que les feuilles de laurier contiennent un mélange de substances chimiques bénéfiques pour le corps. Voici quelques avantages pour la santé que vous pourriez ressentir si vous essayez de brûler des feuilles de laurier dans votre maison.

undefined

Soulage l'anxiété
La combustion des feuilles de laurier est utilisée depuis des siècles pour soulager le stress. La combinaison de produits chimiques (notamment le linalol) dans les feuilles crée une fumée qui, lorsqu'elle est inhalée, calme le corps et l'esprit. Les personnes qui brûlent des feuilles de laurier remarquent régulièrement que la fumée vous met dans un "état psychédélique", mais cela ne vous fatigue pas; la fumée peut calmer votre corps tout en vous reboostant.
L'Association américaine des infirmières anesthésistes a mené une étude récente qui a révélé que le linalol réduisait considérablement l'anxiété et améliorait également les interactions sociales entre les personnes sous l'influence de celui-ci. L'étude en a déduit que les sujets ressentaient les effets sur les feuilles moins de 10 minutes après l'inhalation de vapeurs.

Réduire l'inflammation
Certaines des propriétés médicinales des feuilles de laurier incluent la réduction de l'inflammation dans le corps, en particulier dans les articulations. Cet effet cicatrisant provient de l'eugénol, qui se trouve dans les feuilles de laurier et agit comme un remède anti-inflammatoire naturel.

Renforcer le système immunitaire
L'eugénol possède également des propriétés anti-oxydantes et les feuilles de laurier regorgent d'autres vitamines et minéraux nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme. De ce fait, la combustion et l'ingestion de feuilles de laurier ont la capacité de renforcer votre système immunitaire. Essayez de brûler des feuilles ou de l’ajouter en assaisonnement au dîner la prochaine fois et cela peut vous mettre à l'abris des coup de froid!

Faire face au diabète
Pour cet avantage, les experts suggèrent de consommer 1 à 3 grammes de feuilles de laurier par jour pour obtenir les meilleurs résultats, comme le prouve une étude publiée à la US National Library of Medicine. Consommer cette quantité de feuilles de laurier pendant 30 jours laissait les niveaux d'insuline des sujets nettement plus réguliers qu'auparavant, amenant les chercheurs à croire que les propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires peuvent aider à soulager certains symptômes du diabète de type II.

Augmenter la vigilance
Comme mentionné précédemment, la fumée de laurier peut avoir un effet calmant, mais elle augmente également la vigilance. En fait, les feuilles de laurier sont souvent utilisées pour lutter contre la fatigue chronique! Certains produits chimiques contenus dans les feuilles de laurier, tels que le pinène, le cinéol et l'élémine, combattent les sensations de fatigue et donnent un regain d'énergie agréable aux personnes qui inhalent la fumée.

Décongestion du système respiratoire
Les feuilles de laurier sont un remède naturel qui peut aider à traiter les voies respiratoires et les poumons bouchés ou encrassés. Il agit naturellement pour aider à casser et à éliminer le mucus qui causent tous ces problèmes. Au lieu de brûler les feuilles, plongez les feuilles fraîches dans de l'eau ou prenez un petit flacon d'huile de laurier et utilisez-le dans un humidificateur pour créer une vapeur enfumée que vous inspirerez ensuite. Vous pouvez également faire bouillir l'eau infusée sur le poêle, ou un brûle parfum, ou frotter l'huile sur votre poitrine pour soulager les problèmes respiratoires, les allergies et l'asthme.

Augmente la pleine conscience
Puisque les feuilles de laurier vous placent dans un état de calme ET de conscience accru, leur utilisation comme encens pendant la méditation est particulièrement efficace. Il n’y a pas de recherche médicale sur cette affirmation, cependant, les utilisateurs fréquents associent la fumée de laurier à une pratique de méditation plus attentive.
Ce courant de pensée va jusqu’à l’histoire grecque antique d’Apollon et de Daphné. La mythologie dit que Daphné s'est transformée en un laurier pour échapper aux avances du dieu Apollon et que les Grecs ont désormais associé les feuilles du laurier à des propriétés spirituelles. Les feuilles ont été brûlées dans les temples pendant des siècles pour aider à se concentrer davantage sur la prière et la méditation.

Prendre soin de son Âme

L'âme est une notion abstraite pour nous, mais même si elle n’est pas palpable. L'âme qui a tout mis en place pour pouvoir s'incarner dans un corps, elle est l'essence et la nature profonde de votre être, même si c'est totalement ignoré dans notre société actuelle. Elle est l'énergie de base de la vie, et représente votre nature spirituelle profonde, la raison de votre existence, et cela même si beaucoup de personnes sont totalement déconnectées de cette idée, ou la refoule. Il est cependant possible, pour chacun et même les plus sceptiques, de la reconnaître, de la percevoir et de la ressentir.
Alors il est évident que cette re-connection à notre âme est parfois confrontante, car certaines vérités sont souvent difficiles à accepter. Vous pourrez alors comprendre les messages que votre âme essaye de vous faire passer, pour guérir ou comprendre quelque chose avec ce qui se passe dans votre vie...

undefined

On ne peut pas tout contrôler
Alors bien entendu il faut planifier les choses un minimum ou un événement, comme un déménagement ou un mariage, mais lorsque les choses ne fonctionnent pas comme vous l'aviez prévu, ne baissez pas les bras. Acceptez ce changement car il s’agit bien souvent d'un message de l’univers vous guidant vers le bon chemin ! Avoir confiance en la vie est aussi un principe de base important, car vous devriez vous fier à votre incarnation en qui concerne la spiritualité, dans les personnes de votre entourage et surtout dans la vie, ayez confiance! Si vous êtes convaincu de ce que vous désirez obtenir dans votre vie, même si elles ne se mettent pas en place aussi rapidement que vous le souhaiteriez, vous pourrez les recevoir parce que c’est ainsi que la vie fonctionne.

Arrêter d’avoir peur
Gardez toujours la conscience de ce qui peut vous être néfaste, mais ne laissez pas vos peurs prendre le dessus. Osez prendre des risques chaque fois que vous en avez besoin, ce sont vos erreurs, et les leçons de Vie, qui vous aideront à évoluer. La sens de votre vie commence en dehors de votre zone de confort! Vous n’êtes pas seul: vous avez parfois le sentiment d’être une âme perdue dans ce monde désolant, en fait ce n'est pas une réalité. Il vous suffit de penser au mode de fonctionnement de la nature, de toutes les plantes, tous les animaux et les autres êtres humains qui vivent pleinement autour de vous. Ne vous laissez influencer par l'égo et le piège du renfermement.

undefined

Accepter les choses telles qu'elles sont, la vie est variée et forcément composée du bon et du mauvais. Le bonheur est l'antithèse du malheur, la joie est l'opposé de la tristesse... C'est l'équilibre naturel et continuel de la nature, le principe masculin et le principe féminin, le Yang et le Yin. La vie est faite ainsi, alors acceptez la négativité qui vous accompagne par moment et utilisez-la comme une chance d’apprendre ou de devenir meilleur dans la façon de gérer votre existence. Être dans l’instant présent est une clé importante aussi, dites vous bien que tout est lié, le passé et le futur n’existent pas en tant que tels, ou comme nous le définissons, vous vie se déroule dans l’Ici et Maintenant. Et c’est ainsi que vous serez capable de prendre les meilleures décisions ! Il est parfois nécessaire de planifier à l’avance, mais prenez garde à bien faire les efforts nécessaires aujourd’hui pour pouvoir atteindre votre objectif demain.

S'aimer soi-même
Vous êtes la personne la plus importante de votre vie, votre âme ne s'est pas incarnée par hasard, vous êtes la personne avec qui vous passez le plus de temps ! Nous faisons tous des erreurs, et personne n’est irréprochable. Il est venu le temps d'accepter vos imperfections, et de travailler sur vos incapacités et pour devenir un Être qui tente sincèrement d’être la meilleure version de lui-même.

Écouter son coeur
Vous vous sentez souvent perdu sur votre chemin de Vie, seul face à vos questionnements, vous avez l’impression que vous ne vous en sortirez jamais ? Arrêtez-vous ! Soufflez, reculez, et surtout, écoutez votre cœur ! Votre intuition est le chemin de la vérité, c'est la voie royale, la voie du coeur et le meilleur guide qui soit ! Permettez-vous aussi de rêver, il faut partir du constat que rien n’est impossible, et laissez vos ambitions de vie évoluer et changer... Tout ce qui nous entoure est en mouvement permanent, ainsi, adaptez-vous aux circonstances, essayez de comprendre les différents points de vue et laissez tout ceci faire de vous la meilleure version de vous-même.

source : espritsciencemetaphysiques.com

Se protéger des mauvaises intentions

Pourquoi est-ce que certaines personnes vous font vous sentir mal en étant simplement avec eux, ou lorsque vous leur parlé d'un projet, d'une envie? C’est souvent une question d’énergie. Leurs intentions peuvent vous faire échouer. Ils peuvent vous bloquer dans ce qui vous tient à coeur ou ce qui vous motive. Et cela a donc une conséquence encore pire, car il arrive souvent, rien que par la force de leur intention psychique, que leur mauvaise énergie vous suive. Elle s'accroche à vous. Les intentions de personnes jalouses, égotiques ou juste frustrées peuvent totalement saboter votre énergie, vos projets, votre santé même...
Les personnes spirituellement élevées, ou émotionnellement sensibles, sont davantage sujettes à des symptômes évidents: sensation de froid, blocages dans des buts de vie pourtant sains ou positifs, projets avortés alors que tout était en place, impossibilité de se dépêtrer d'une situation que vous avez pourtant comprise, etc... Mais tout le monde peut être affecté par la mauvaise énergie d’une autre personne même sans le savoir.

undefined

En prenant conscience de votre propre âme, vous faites le premier pas pour gérer les énergies que vous autorisez ou ne permettez pas dans votre vie. La pleine conscience en est la clé, la conscience de soi en est la réponse. Vous avez votre propre signature énergétique. Personne d'autre n'est identique à vous. En prenant le temps et la conscience de ressentir votre propre âme, vous vous adaptez à ce qui est "soi", alors vous serez également conscient de ce qui n'est "pas soi".
Certaines personnes, peut-être vous qui lisez ceci, ont déjà senti la présence d’un être cher disparu, d’un esprit ou d’un autre chose à un moment donné dans leur vie. Comment est-ce possible que vous puissiez reconnaître la présence et l'identité d'un esprit? Vous pouvez le faire parce que chaque être a une fréquence énergétique unique, vous inclus, c'est indéniable. Lorsque vous prenez conscience de votre propre âme, de votre aura ou de votre fréquence énergétique (tous termes interchangeables), vous ne confondrez plus votre propre énergie avec celle de quelqu'un d'autre.

Soyez préparé, cependant. Garder votre propre énergie, dynamique et libre de la négativité d’autrui nécessite un effort conscient, délibéré et discipliné. C’est un choix facile, vraiment, car vous ferez ainsi l'expérience de ce qu’est vraiment de se sentir vivant et libre. La joie et la liberté, la santé spirituelle, mentale, physique et la vitalité sont ce que vous obtiendrez.

Être dans une bulle de protection tous les jours
Au début de chaque journée, avant de quitter le sanctuaire de votre maison ou de votre chambre, faites un exercice de méditation ou un effectuez un exercice d’ancrage en vous mettant dans une bulle, qui met une barricade de lumière autour de votre propre âme. Renforcez cela dans votre esprit pendant la journée et surtout lorsque le contact avec des énergies indésirables ne peut être évité.

Utilisez le discernement à propos du contact physique
La plupart des gens, inconscients de la réalité spirituelle, ont des auras ouvertes et sans défense contre l'invasion d'autres énergies. Lorsqu'ils ont des contacts aveugles avec d'autres personnes, par exemple en s'embrassant par simple politesse, ils sont vulnérables aux échanges énergétiques indésirables.
De même, beaucoup de gens ne savent pas qu’il n’existe pas de "rapports sexuels occasionnels". Lors d’une activité sexuelle, l’aura est grande ouverte et vulnérable aux énergies attachées à l’autre personne. De nombreuses personnes ont acquis une énergie négative qui atteins à leur vie, en passant une "simple" nuit avec un(e) inconnu(e)... Bien que ce soit une vérité spirituelle et un fait concret qui n’est pas populaire dans une culture fière de sa libération sexuelle, tout ce qui est appelé "progrès" n’est pas vraiment toujours un progrès! Si vous allez avoir des relations sexuelles (avec quelqu'un sans prendre d'engagement et que vous ne connaissez pas vraiment bien), le recours à la protection personnelle consciente est essentielle, même si cela ne sera pas suffisant sur le long terme. La seule véritable réponse est, si vous ne pouvez pas avoir de relations sexuelles centrées sur le coeur et l'émotion avec quelqu'un que vous connaissez et que vous aimez vraiment, ne le faites pas!

Choisissez judicieusement vos amis et partenaires
Le fait est qu'il y a des gens que vous ne devriez tout simplement pas fréquenter! Chaque personne a son propre niveau de tolérance et sa propre mission d'âme vis-à-vis des autres. Certains d'entre vous ont des liens spirituels qui doivent être établis avec des personnes difficiles à fréquenter. Mais rappelez-vous ceci, jamais, jamais l'univers ne s'attend à ce que vous absorbiez les énergies des autres!! Apprenez le "soi de l'autre" et gardez votre propre espace sacré et inviolable. Ceci est votre devoir spirituel envers vous-même et votre âme.

Savoir quand partir et quand ne plus regarder en arrière
Voyons les choses en face, trop souvent, vous gardez dans votre vie des personnes qui n’appartiennent pas à celle-ci et elles vous font sentir mal. Remédiez au problème. Vous êtes responsable de votre âme. Que ce soit un ami, un membre de la famille, un voisin ou qui que ce soit, si la relation ne vous élève pas, vous bloque, et n’apporte pas de bonnes choses à votre vie, laissez cette relation où elle en est! Et ne regardez plus en arrière.

Pour conclure
Une pratique spirituelle quotidienne pour imaginer et protéger votre corps dans une bulle de lumière aurique est absolument essentielle pour empêcher la pénétrations de toute mauvaise intention extérieure. De même, lorsque vous avez eu un contact avec une personne qui vous a contrarié ou vous a fait sentir mal de quelque manière que ce soit, prenez un bain avec une demie tasse de sel, ou même juste une douche un peu fraîche, et un peu de sel mélangé à votre savon habituel, pour vous purifier. Ceci est votre premier remède et soulagera les dommages superficiels causé à votre champ d’énergie. Il faut vous protéger !

 

Calmer son esprit

Bruits distrayants, difficultés sur le lieu de travail ou à l'université, délais, retards, problèmes familiaux... Il y a tellement de choses désagréables qui peuvent arriver chaque jour à chacun de nous. Parfois, nous nous trouvons tellement stressés et si peu de temps libre que nous ne trouvons même pas 30 minutes pour la relaxation et la méditation.
Heureusement, la méditation ne consiste pas simplement à rester assis dans un endroit calme et à écouter votre respiration. Vous aurez peut-être quelques minutes pour suivre certaines des méditations courtes tout en prenant une douche, en conduisant une voiture, en étant pris dans un embouteillage ou au travail pendant une pause. Voici dix techniques de méditation très différentes, afin que chacun puisse trouver la sienne, pour calmer l'esprit et le corps en éliminant la recherche du temps.

undefined

Se concentrer sur le souffle
C'est probablement le moyen le plus simple de calmer votre esprit. Vous devez simplement vous concentrer sur votre corps et prendre une profonde respiration, le maintenir pendant quelques secondes et laisser l'air sortir très lentement. Répétez ensuite le processus plusieurs fois jusqu'à ce que vous vous sentiez plus à l'aise. À première vue, cette technique est très simple et même triviale, mais elle est universelle et très efficace.

Techniques de respiration altérées
Vous pouvez modifier la technique de méditation précédente et trouver le meilleur moyen pour vous-même. Par exemple, vous pouvez essayer de respirer dans le ventre: placez votre main sur votre ventre et l'autre sur votre poitrine et portez toute votre attention sur chaque inspiration et chaque expiration. Imaginez que l'air expiré vous enlève tous vos problèmes et que vous inspirez avec chaque inhalation une énergie positive.

Observez
C'est aussi une technique très simple pour calmer votre corps, même dans un environnement de travail public. Il n'est pas nécessaire de regarder l'eau couler ou le coucher du soleil, comme certains le croient. Vous pouvez garder les yeux sur n'importe quel objet, même un processus très basique tel qu'un mouvement d'ascenseur ou des copies papier sortant d'une photocopieuse. Concentrez votre attention sur un processus pendant quelques minutes et essayez de ressentir le rythme.

Observez encore plus
Regardez autour de vous et trouvez des objets similaires autour de vous. Ils peuvent être similaires en couleur, taille, forme, vous choisissez le facteur commun. Cette technique de méditation est particulièrement utile pour ceux qui travaillent dans un espace ouvert. De tels bureaux sont généralement grands et bruyants, ce processus permet de se détendre dans cette atmosphère agitée, en essayant de trouver des choses similaires parmi tous les objets présents dans l'espace.

Se concentrer
Consacrez toute votre attention à une activité. Par exemple, vous pouvez gribouiller pendant un certain temps avant une réunion importante ou savourer l'odeur d'une tasse de café fraîchement préparée le matin. Vous pouvez également faire cet exercice pendant que vous nettoyez la maison, la vaisselle, vous brosser les dents ou toute autre tâche.

Répétez vos "mots magiques"
Ils ne doivent pas être "magiques" dans le sens même de ce mot, mais ils doivent avoir une signification pour vous. Cela peut être une devise, une phrase encourageante, une prière ou un mantra. Répétez l'opération jusqu'à ce que vous ressentiez les effets qui vous calment. Vous pouvez répéter le mot ou la phrase mentalement ou le parler, les deux sont efficaces.

Marcher
Cette activité quotidienne peut vous aider à vous libérer de votre stress ou de votre anxiété. La marche peut se faire n'importe où, à toute heure du matin ou du soir, au bureau ou dans un parc. Vous devez cependant vous concentrer sur chaque étape. Sentez comment vos pieds touchent le sol et faites de votre mieux pour sentir les muscles de votre corps que vous utilisez en marchant.

Ayez un esprit silencieux
Cela peut sembler trop simpliste, mais il est extrêmement difficile pour la plupart des gens de se calmer. Chaque jour, des millions de pensées différentes apparaissent dans votre esprit. Accordez-vous une pause et libérez votre esprit pendant quelques minutes. Il est préférable de s'asseoir et de fermer les yeux pour ne pas se laisser distraire par des objets ou des mouvements différents autour de vous.

Concentrez-vous sur votre corps
Prenez quelques minutes pour accorder une attention particulière aux processus de votre corps. Essayez de sentir comment vos poumons se remplissent d’air et élargissez votre poitrine. Comment votre diaphragme monte et descend à chaque respiration, comment votre coeur bat et pousse le sang à travers les vaisseaux. Plus vous vous sentez, moins vous penserez. Faciliter la recherche du silence intérieur et de la paix.

Écouter de la musique
Pour cet exercice, il est préférable de trouver une musique ou des sons de nature par exemple, relaxants qui puissent calmer votre corps et votre esprit (les méditations guidées marchent à merveille!). Une fois que vous trouvez ce qui vous "parle", écoutez-le plusieurs fois et ancrez ce sentiment de relaxation totale. Lorsque vous vous sentez mal à l'aise ou anxieux, vous pouvez simplement activer cette musique/son et revenir à ce calme en quelques minutes. Vous pouvez utiliser cette musique pour ancrer différents états émotionnels tels que la gaieté ou la détermination.

Pour conclure
Ce ne sont que dix des courtes méditations suggérées que vous pouvez utiliser pour détendre votre esprit et votre corps. Essayez de trouver celui qui vous convient le mieux, vous pouvez également les varier ou les combiner. N'oubliez pas qu'avec ces techniques, il n'est pas difficile ni long de calmer votre esprit.

Admettre ses erreurs

Pourquoi est-il si difficile pour certaines personnes d'admettre qu'elles se sont trompées? La rigidité psychologique n'est pas un signe de force en fin de compte. Nous faisons tous des erreurs, et nous le faisons avec régularité. Personne n'aime se tromper. C’est une expérience émotionnelle désagréable pour nous tous. La question est de savoir comment réagir quand il s'avère que nous avions tort. Certains d’entre nous admettent qu'ils avaient tort. D'autres ont en quelque sorte laissé entendre à demi-mot qu'ils s'étaient fourvoyés, et ne l'admettent pas de manière explicite ou satisfaisante pour l'autre personne. Mais certaines personnes refusent de reconnaitre qu’elles ont tort, même face à des preuves accablantes.

undefined

Les deux premiers types d'exemple sont probablement familiers à la plupart d'entre nous, car ce sont des réponses typiques à l'erreur. Nous acceptons la responsabilité entièrement ou partiellement (parfois, très, très partiellement), mais nous ne nous opposons pas aux faits.
Mais qu'en est-il lorsqu'une personne repousse les faits, lorsqu'elle ne peut tout simplement pas admettre qu'elle a eu tort en aucune circonstance? Qu'est-ce qui, dans leur constitution psychologique, les empêche d'admettre qu'ils se sont trompés? Et pourquoi cela se produit-il si souvent - pourquoi n'admettent-ils jamais qu'ils se sont trompés?

La réponse est liée à leur ego, leur vision du soi-même. Certaines personnes ont un moi si fragile, une estime de soi si faible, qu'admettre qu'ils ont commis une erreur ou qu'ils se sont trompés est fondamentalement trop menaçant pour leur ego. Accepter qu'ils avaient tort, absorber cette réalité, serait tellement bouleversant psychologiquement que leurs mécanismes de défense font quelque chose de remarquable pour éviter de le faire - ils déforment littéralement leur perception de la réalité pour la rendre moins menaçante. Leurs mécanismes de défense protègent leur ego fragile en changeant les faits mêmes dans leur esprit, de sorte qu'ils ne soient plus ni faux, ni coupables.

En conséquence, ils font des déclarations telles que: "J'ai vérifié le matin et il y avait assez de lait, donc quelqu'un doit l'avoir fini." Quand on leur fait remarquer que personne n'était à la maison après leur départ le matin, personne n'aurait pu le faire, ils redoublent et répètent: "Quelqu'un doit l'avoir vidé, car j'ai vérifié, et il y avait du lait", comme si un fantôme s'était faufilé dans la maison, a fini le lait et sans laisser de trace...

Dans un autre exemple, parfois dans des faits très graves, ils insisteront pour dire que leur identification erronée du voleur était correcte malgré des preuves ADN et des aveux d'une autre personne. Lorsqu'ils seront confrontés à cette vérité, ils continueront d'insister ou de faire pivoter leur mental pour attaquer quiconque tenterait de faire valoir le contraire et dénigrer les sources d'informations contradictoires (par exemple, "Ces laboratoires commettent constamment des erreurs, et d'ailleurs. Vous ne pouvez vous fier à aucun aveu d'un autre criminel! Et pourquoi êtes-vous toujours leur côté? ").

Les personnes qui présentent ce type de comportement à plusieurs reprises sont, par définition, psychologiquement fragiles. Cependant, cette évaluation est souvent difficile à accepter pour les gens, car pour le monde extérieur, ils ont l’air de se tenir avec confiance et de ne pas céder, ce que nous associons à la force. Mais la rigidité psychologique n'est pas un signe de force, c'est un signe de faiblesse. Ces personnes ne choisissent pas de rester sur leurs positions; ils sont obligés de le faire afin de protéger leur ego fragile. Admettre qu'on a tort, c'est désagréable, c'est blessant pour tout ego. Il faut une certaine force émotionnelle et du courage pour faire face à cette réalité et reconnaître nos erreurs. La plupart d'entre nous boudent un peu quand nous devons admettre que nous avons tort, mais nous nous en remettons.

Pour conclure
Quand les gens sont par constitution psychologique incapables d'admettre qu'ils ont tort, quand ils ne peuvent pas tolérer la notion même qu'ils sont capables d'erreurs, c'est parce qu'ils souffrent d'un ego si fragile qu'ils ne peuvent pas s'en remettre. Leur perception même de la réalité est faussée et contestent des faits même évidents pour défendre leur droit de ne pas se tromper.
La façon dont nous répondons à de telles personnes dépend de nous. La seule erreur que nous ne devrions pas commettre est de considérer leur refus persistant et rigide d’admettre qu’ils ont tort, comme un signe de force ou de conviction, car c’est le contraire absolu - faiblesse et fragilité psychologiques.

Faire de 2019 son année d'évolution

Les amours que nous avons perdus en 2018, les personnes que nous avons laissées derrière nous, les paroles blessantes, les silences impénétrables, les actions que nous voulions entreprendre, ce que nous n'avons pas osé faire - il est temps d'oublier tout cela et d’adhérer à 2019. Le nouveau, le possible, l’avenir. Une nouvelle année s'ouvre à nous, un monde s'ouvre à nouveau devant nous, vaste, libre, rempli de nouveaux possibles. Apportez une nouvelle énergie ravivée pour cette nouvelle année.

L'intention de l'amour
Prenez l'habitude d'arroser avec amour que vous vous donnez et que vous donnez aux autres. Partagez avec une intention de guérir, pas de blesser. Une intention de réparer, pas de casser. Une intention de laisser une empreinte de bien partout où vous décidez de placer votre coeur.
Lorsque vous décidez d'aimer, vous plantez une graine qui ne germe que de ce que vous arrosez. Rappelez-vous de ne pas laisser votre ego le nourrir quand votre courage est épuisé. Ne nourrissez pas son amertume quand vous êtes à court de bonheur. Donnez-lui le contraire de tout ce que vous ressentez le plus. Aimer avec intention signifie aimer sans retenue.

undefined

Donnez plus que ce que vous êtes habitué à recevoir
Donnez et vous recevrez, qu’il s’agisse d’un soutien émotionnel, d’un acte de charité ou de vous tenir aux côtés de quelqu'un lorsque le chaos règne. La façon dont vous choisissez de vous donner est la façon dont le monde qui vous entoure se prêtera gentiment à vous.
La société est un système de dons, et les bénédictions nous reviennent lorsque nous donnons sans espérer la promesse de récupérer quelque en retour, lorsque nous avons choisi de donner. Les endroits et les moments où nous investissons notre temps ou notre argent, sont ceux où nos cœurs demeurent et où ils se nourrissent eux-mêmes. La prochaine fois que vous vous retrouvez à dépenser de l'argent ou du temps, demandez-vous: "Est-ce que c'est ce que je veux être? Est ce que je le fait pour l'image que je renvoie?". Ce sont des moments où nous construisons inconsciemment notre personne.

Nourrissez votre âme pour aider les autres
Lorsque nous avons faim ou soif, notre corps veille à ce que nous le sachions. Quand nous avons mal, pourquoi notre corps se tait-il parfois? Lorsque nous nous sentons seuls, notre âme ne peut que réclamer de l'aide de l'intérieur. Nourrissez votre âme en passant du temps avec elle, la nature et vous-même.
Vous pensez peut-être qu'avoir un lien avec son âme nécessite un effort maximum, mais la vérité est qu'elle donne vie en chacun de nous depuis toujours. Nous sommes notre âme, dans le sens où elle nous donne la capacité d'exploiter nos dons pour qu'ils deviennent notre objectif. Elle ne peut travailler qu'en nous si nous commençons à le faire nous-mêmes en premier. La nourriture d'une seule âme peut alimenter mille feux dans les âmes de ceux qui se sont perdus. Il faut une personne qui travaille activement à l’amélioration de son cœur pour s’approcher de quelqu'un qui est en train de se briser. Soyez ce quelqu'un. Faites confiance totale à votre auxiliaire intérieur, votre âme, elle sait...

Marchez, ne courez pas
Quand avez-vous pris le temps de profiter de quelque chose dans l’instant? Faire mille petites choses tout au long de la journée vous fatigue. Au lieu de cela, investissez dans le temps nécessaire pour effectuer 2 à 3 tâches par jour. Faites-les bien et admirez votre travail après. Voyez combien vous chérissez le temps qu'il a fallu pour l'accomplir. Utilisez la patience dans toutes les situations de la vie cette année. Adaptez-vous à la patience et cela deviendra bientôt une vertu durable. Une vertu ne vous est pas nécessairement donnée à la naissance - elle peut être modelée de manière habituelle sur ce que nous voulons être pour nous-mêmes.
Il faut du temps et parfois beaucoup de temps pour façonner qui nous devons être. Même lorsque nous pensons avoir été suffisamment patients, attendre plus longtemps est le meilleur conseil. Jusqu'à ce que vous sachiez que vous êtes prêt à courir, il est préférable de vous retenir que de sauter sans savoir où vous pourriez atterrir. Cependant, lorsque vous marchez par la foi et non par la vue, le chemin devient beaucoup plus clair. Prenez le chemin de la patience et ne manquez jamais de croire que le plan est déjà présenté devant vous. Faites confiance en votre auxiliaire intérieur...

Choisissez judicieusement vos moments présents
Notre passé semble contenir l'essentiel de ce que nous nous reprochons, ou d'avoir à rendre des comptes, des regrets. Plus il est sombre, plus il traîne et s'éternise car nous le cultivons. En plus d'être ouvert à ces blessures au lieu de les soigner. Asseyez-vous, regardez votre passé et comprenez-le au point d'en accepter tous les détails. Même s’il peut être décourageant de regarder la trahison, l’égoïsme et les choix que nous voudrions ne pas avoir faits, la beauté vient de ce que chaque revers comporte. Chaque étape est une leçon. Demandez-vous "qu'est ce que j'ai appris?"
Vous avez peut-être passé tellement de temps à vous soucier des erreurs qu’aucune croissance n’a germé de leur véritable cause - la leçon que la vie voulait vous enseigner. Une fois qu'un évènement est compris, recommencez avec le suivant. Il n'y a aucune honte à recommencer chaque jour de l'année jusqu'à ce que vous obteniez les résultats escomptés. Cette fois, choisissez judicieusement vos décisions dans le moment présent, car elles associent à la fois votre passé et votre vie future. Notre moment présent laisse présager ce dont nous nous serons tenus responsables plus tard.

Vous êtes toujours pareil, mais avec de nouvelles capacités
Le terme "Nouvel An, Nouveau Moi" est souvent utilisé, mais il atterrit toujours au même endroit. Nos mauvaises habitudes et nos traumatismes nous couvrent la voie et le mental nous cache les vérités à nous-même et aux personnes que nous aimons le plus. Pourquoi? Bien que nous puissions choisir de recommencer chaque année, nous ne sommes pas parfaits. Nous ne pouvons pas non plus croire que nous sommes des être neufs à chaque année. Il peut y avoir un "nouveau" permanent, en se faisant confiance, en s'abandonnant totalement à son auxiliaire intérieur, notre âme.
Cette année, ne faites pas pression sur vous pour être nouveau, mais renouvelez vos capacités pour être meilleur. Développez des habitudes durables et de courte durée. C'est ce qu'il faut anticiper des 365 prochains jours: la capacité de croissance, la capacité de guérir, la capacité de pardonner. Cette nouvelle année est la même que vous, mais avec plus de fonctionnalités. Tirez parti du défi pour atteindre de nouveaux sommets en vous, car cette nouvelle année sera un test de vos limites.

Accueil ← Billets plus anciens